| Par Ève Ménard

Retour de l’exposition Les Stations du Curé Labelle

L’exposition Les Stations du curé Labelle est de retour à Saint-Hippolyte jusqu’au 5 mars. Composée de 10 tableaux, l’oeuvre de Dominique Beauregard propose une formule originale pour permettre au public de découvrir ou de redécouvrir le légendaire Roi du Nord. Chaque peinture est d’ailleurs accompagnée d’un panneau didactique décrivant l’oeuvre. On touche donc à la fois à un volet artistique et éducatif.

L’exposition du 13 janvier au 5 mars

Quand ?

  • Mardi : 13h à 20h
  • Mercredi : 13h à 20h
  • Jeudi : 10h à 20h
  • Vendredi : 10h à 20h
  • Samedi : 10h à 15h

Où ?

Bibliothèque de Saint-Hippolyte : 2258, Chemin des Hauteurs

Débuté en 2010, ce projet intemporel demeure tout aussi pertinent plus de 10 ans plus tard. C’est en 2016 qu’il avait été exposé pour la première fois. L’exposition s’était ensuite déplacée dans les Laurentides pendant un an et demi. Dans cette nouvelle mouture présentée à Saint-Hippolyte, les visiteurs pourront également admirer cinq oeuvres originales supplémentaires de l’artiste, en marge des Stations du curé Labelle.

La résidente de Sainte-Adèle depuis 1998 se passionne pour la région et son histoire. D’ailleurs, elle travaille actuellement sur un nouveau projet qui devrait porter sur l’occupation du territoire des Laurentides. Elle souhaite aussi explorer davantage son volet fantaisiste et axé sur la nature. L’artiste avoue qu’à la suite de son exposition sur le curé Labelle, les temps ont été plus difficiles. « C’était très demandant comme exposition et j’ai eu un passage à vide, j’ai pris une pause. Depuis 2019, je n’ai pas exposé et ensuite, il y a eu la COVID. Mais je recommence à présent! », indique-t-elle.

Dominique Beauregard et de sa démarche artistique

Dominique Beauregard est une artiste-peintre professionnelle, designer graphique, directrice artistique et illustratrice. Elle crée des oeuvres narratives d’une facture unique. Véritables fables en images, elles sont le fruit d’un long processus de gestation où l’artiste a volontairement pris ses distances avec les tendances et les modes ayant cours dans le milieu des arts visuels pour permettre l’émergence d’univers et de personnages inédits. Son travail, techniquement complexe, méticuleux, précis, coloré et riche en textures, entraîne le spectateur dans un univers visuel innovant qui échappe à toute classification.

L’artiste puise son inspiration dans les beautés de la faune et de la flore laurentienne. Mais sa passion pour l’histoire de la colonisation de sa région d’adoption a aussi fortement influencé la direction de son travail. Si bien, que les figures marquantes qui ont jalonné les chemins de la colonisation des Laurentides se sont imposées dans son imaginaire pour ensuite prendre vie sur ses toiles sous les traits d’animaux anthropomorphisés portant des habits de colons, de prêtres, de politiciens, etc.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.