| Par France Poirier

Serres Vert Mirabel : Des odeurs de pot dérangent à Saint-Canut

Les citoyens du secteur Saint-Canut à Mirabel se plaignent des odeurs de cannabis qui se dégagent des Serres Vert Mirabel ( Stéphane Bertrand ).  De plus, les écoliers de l’école primaire Sainte-Anne située à moins de quatre kilomètres sont aussi en contact avec ces odeurs.

« L’école, comme tous les citoyens du secteur, subit des odeurs qui se dégagent des serres. Et comme certains citoyens l’ont fait, une plainte a été formulée à la direction générale de la Ville de Mirabel par la direction de l’école. Toutefois, il est important de préciser que cela ne nuit pas au déroulement des activités de l’école et que la relation entre les intervenants de la Ville, de l’entreprise et de l’école n’en est pas du tout affectée », a souligné la porte-parole de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord Nadyne Brochu.

La Ville de Mirabel a par ailleurs publié un communiqué pour rassurer la population et indique qu’elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour trouver une solution à la suite des plaintes de citoyens concernant des odeurs qui émanent du producteur de cannabis, situé sur son territoire.

« Ce qui entoure la culture, la production et la transformation du cannabis est de juridiction fédérale et ne relève pas des compétences municipales ; les moyens dont nous disposons afin d’intervenir en la matière sont donc limités », a souligné le maire Jean Bouchard.

Il s’est tout de même dit préoccupé par cette situation qui porte préjudice à certains citoyens mirabellois. Jeudi dernier, des représentants de la Ville rencontraient le propriétaire de l’entreprise Vert-Mirabel qui est visée par les plaintes afin de trouver conjointement des pistes de solutions et réduire autant que faire se peut les odeurs qui incommodent la population.

Les autorités municipales entendent sensibiliser le gouvernement fédéral aux inconvénients liés à la production et à la transformation du cannabis, en particulier les odeurs.  Bien que la réglementation du cannabis soit de juridiction fédérale, « la Ville compte être proactive dans ce dossier afin de trouver rapidement des solutions à cette situation qui affecte la qualité de vie de certains de ses citoyens », confirme le maire.

Santé publique

La Ville de Mirabel explique dans son communiqué que la Direction de santé publique du CISSS des Laurentides soulignait qu’aucune étude ne démontre d’effets négatifs à la santé à la suite d’une exposition aux odeurs provenant de la production de cannabis. « La perception d’une odeur n’est pas un indicateur de risque à la santé. Cependant, les odeurs sont une nuisance et peuvent affecter la qualité de vie de certains individus et leur sentiment de bien-être. Sans causer de maladie, les odeurs (provenant du cannabis, mais également d’autres sources comme les effluves industriels ou agricoles, par exemple) peuvent potentiellement déclencher des symptômes physiques selon le type de substance, l’intensité, la fréquence, la durée de l’exposition et les sensibilités des individus. Enfin, aucune preuve n’a fait la démonstration que l’odeur provenant de la production de cannabis puisse influencer ou inciter la consommation de quelque façon que ce soit ».

 

Serres Vert Mirabel

Les productions de pot médical de Vert Mirabel est une copropriété de Canopy Growth et des Serres Stéphane Bertrand. L’entreprise est reconnue par Santé Canada et possède un espace de production autorisé de 3 716 m2 à Mirabel.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.