|

Baseball : Saint-Jérôme planche sur un parc à terrains multiples

Par Luc Robert

La Ville de Saint-Jérôme se garde un plan B dans les cartons, au cas où ses élus décideraient de ne pas aller de l’avant avec la construction du possible Stade Filion. Un parc à terrains de baseball multiples, à l’image de ceux de Blainville, est considéré.

Les joueurs de balle ont perdu dans les dernières décennies plusieurs terrains sur le territoire jérômien. On peut se remémorer les parcs Saint-Lucien (rue Élisabeth), Saint-Pierre (rue Bourassa), le parc Optimiste-Saint-Antoine (route 158), du Domaine Richer (parc à chiens devenu l’école aux Couleurs du Savoir), Sainte-Marcelle (Urgel-Carrière, rue Duvernay), Bouvrette (29e avenue). Ils ont été majoritairement été convertis en terrain de soccer.

« Nous sommes conscients qu’il y a un bris de services présentement pour les baseballeurs bantams et midgets. Mais c’est temporaire. L’hypothèse de bâtir le stade Filion sur l’ancien dépôt sec tient toujours. Le Conseil municipal se penche sur les diverses possibilités et nous espérons présenter quelque chose de concret à la réunion ordinaire du 17 janvier. On n’a pas de ligne de parti et chacun peut voter selon sa conscience. D’où l’utilité d’avoir un plan B. Je peux cependant vous assurer que l’ancien site d’entreposage de sel deviendra un parc et que sa surface sera encapsulée par soucis environnemental, tel que prévu. Le ski de fond, les sentiers de marches pour les citoyens et les fatbikes pourront utiliser le futur parc Filion. On essaie toujours de définir si ce lieu pourra aussi renfermer le terrain de balle espéré », a confié le maire Marc Bourcier.

Complexe à terrains multiples

Dans l’éventualité où les édiles refuseraient d’y édifier un stade de balle, d’autres options retiennent l’attention.

« Il reste encore quelques terrains valables qui pourraient accueillir le baseball à Saint-Jérôme. On veut toutefois garder nos espaces verts. On pourrait procéder comme à Blainville et créer un complexe de balle à terrains multiples, à surfaces synthétiques, réunis à un même endroit. Puis, on pourrait y établir une bâtisse à deux étages, un peu comme celle qu’on a derrière le marbre au parc Melançon. Cela pourrait se faire à un terrain existant, que nous pourrions revamper et aménager plus largement. On a d’autres options, si ça ne fonctionne pas au parc Filion. »

Le directeur général de Baseball Québec, Maxime Lamarche, est venu rencontrer son ancien entraîneur Marc Bourcier, à la mairie de Saint-Jérôme, afin de donner des conseils sur les projets envisagés. M. Lamarche a grandi dans le secteur Bellefeuille.

« C’est sûr que Max et moi avons des atomes crochus. Il a été généreux de son temps et de ses opinions au sujet des possibilités. Ses réponses nous ont éclairés. Il n’est plus question d’un face lift au grand terrain Melançon. La patinoire réfrigérée est devenue essentielle avec le réchauffement climatique. Je prédis qu’elle sera d’ailleurs très achalandée. Le parc Kinsman, lui, sera rénové. Avec les budgets de 2,5 M$ par année (TPI) consacrés à la réfection des terrains de balle et de tennis, Kinsmen sera maintenu », a assuré M. Bourcier.

Pour les jeunes

Lui-même nostalgique d’avoir perdu l’usage du parc Sainte-Marcelle pour la balle-molle, le maire Bourcier entend bouger rapidement dans le dossier du remplacement du parc Melançon, pour aider le baseball mineur et la Ligue senior des 35 ans et +.

« Les (services) des loisirs et de l’urbanisme sont fortement mis à contribution, présentement. Je veux une décision rapide, pour procéder à une construction de terrain de balle dès l’été 2023. On va aller dans l’intérêt des jeunes et des citoyens. Quand je lis que 30 % de nos jeunes sont moins en forme, je veux changer ça. En leur livrant des plateaux sportifs comme la balle, pour qu’ils bougent, ça évitera de remplir nos hôpitaux dans les années à venir. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.