|

Être bien ajusté pour mieux bouger

Par Rédaction

Chronique Marathon du P’tit Train du Nord par Jeanne St-Jacques (Dre en chiropratique)

La fréquence, le repos et la technique d’entraînement sont des éléments essentiels à surveiller pour être un coureur en bonne santé physique ! Les blessures font malheureusement fréquemment partie du processus chez plusieurs adeptes de la course. C’est pourquoi il devient primordial de consulter un professionnel de la santé dès leur apparition. 

Il est possible de croire que c’est normal d’avoir mal ou que ça disparaîtra éventuellement par magie. Cependant, même s’il y a absence de douleur, cela ne signifie pas nécessairement qu’il n’y a pas de blessure puisque la douleur est comparable à une alarme d’incendie. Si elle sonne trop longtemps, il est possible de l’ignorer afin de ne plus l’entendre. Il est même envisageable de l’éteindre complètement tandis que le feu continue à faire des ravages. 

Adaptation

Avez-vous remarqué que les plus grands progrès en entraînement physique sont toujours constatés durant les premières semaines ? 

Cela s’explique par l’adaptation neurologique importante au niveau de la proprioception et par l’efficacité des contractions musculaires. Le système nerveux s’adapte ainsi naturellement à toutes sortes de stimulations, dont la nociception, c’est-à-dire, la douleur. Plus une blessure est présente depuis longtemps, plus l’adaptation est profonde et complexe.

L’ajustement chiropratique, celui qui provoque souvent un craquement audible, améliore la fonction et, par conséquent, diminue la douleur. C’est par la stimulation neurologique et physiologique qu’il provoque des changements visibles au corps et aux articulations. En ce sens, une étude démontre que les soins chiropratiques augmentent la force, l’équilibre et l’endurance chez des militaires souffrant de lombalgies chroniques. 

Une colonne vertébrale en santé pourrait donc vous permettre d’optimiser des habiletés amoindries à la suite d’une blessure, de les prévenir ou même d’optimiser votre biomécanique de course. 

Une étude faite auprès de coureurs prouve que l’ajustement chiropratique augmente l’extension de la hanche, un mouvement important dans la foulée de la course. Pour augmenter vos amplitudes de mouvements avant une course, en parallèle aux exercices et aux étirements, cela représente donc une bonne solution. 

Également, une augmentation de la force contractile des ischio-jambiers a été observée chez des joueurs de soccer à la suite de traitement chiropratique comprenant des ajustements vertébraux.

En conclusion, l’effet de l’ajustement chiropratique sur le système neuromusculosquelettique est donc important et diversifié. 

En tant que docteure en chiropratique, je suis d’avis que de rester actif est un élément clé dans l’atteinte d’une santé optimale. Il en est de même pour votre colonne vertébrale. 

D’ailleurs, les études citées précédemment en sont des bons exemples. La course est souvent une source de bonheur pour ceux qui en font, assurez-vous simplement d’être bien ajusté pour la pratiquer !

Jeanne St-Jacques 


Clinique : Clinique Chiropratique de la Vieille Gare, Saint-Jérôme 

Site web : chirodelavieillegare.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.