(Photo : Gérard Bourcier)
Plus d’une cinquantaine de bénévoles se sont donnés la main pour venir en aide aux familles dans le besoin à Saint-Jérôme.
|

Saint-Jérôme : Près de 200 paniers de Noël distribués aux familles dans le besoin

Par Luc Robert

Une cinquantaine de bénévoles ont assemblé et distribué 192 paniers de Noël à des familles jérômiennes dans le besoin, samedi dernier, à partir de l’entrepôt Transcobec dans le parc industriel de la municipalité.

« On a préparé 192 paniers chez le transporteur d’autobus Transcobec, où nous avons été accueillis comme des rois par André Binette et son équipe. Les jeunes travailleurs de Barron Soucy ont procédé à l’assemblage des paniers. On vérifiait ensuite les quantités et les adresses du grand Saint-Jérôme pour qu’il n’y ait pas d’erreur de distribution », a expliqué Normand Piché, un des organisateurs de la démarche.

Le Comité de distribution a aussi supervisé les routes et destinations des boîtes de denrées.

« On doit aussi un fier coup de pouce au facteur retraité Serge Jobin, qui a supervisé les tracés des bénévoles distributeurs. Ainsi, quand un camion partait par exemple sur le boulevard Saint-Georges, les points de dépôts aux familles se suivaient au poil. Jobin, un ancien hockeyeur, nous a effectué des passes sur la palette ! », a ajouté M. Piché en riant.

Une aide de la communauté

Une multitude de commerces ont allié leurs efforts pour permettre d’offrir un Noël plus doux aux gens dans le besoin, en cette période difficile.

« Nos livreurs ont reçu leur paie par les larges sourires des gens qui attendaient les paniers pour manger. Selon la grandeur des familles, les moins nantis ont eu une belle surprise, avec des bons d’achats offerts pour diverses épiceries de la région. Quand nos bénévoles ont constaté que des gens n’avaient pas de meubles ou autres, ils se sont dits que plusieurs sont plus malheureux que nous et qu’on doit les encourager. Les visites aident au réconfort », a-t-il ajouté.

Ainsi, les épiceries IGA de Bellefeuille (Robert Tellier), IGA de Saint-Antoine (Jean Martin) et les Métros de Prévost et de la rue Mgr. Dubois (Famille Thibault) ont unis leurs efforts avec d’autres commerçants pour effectuer des dos.

« On remercie les donateurs. On les remercie, en espérant ne pas en oublier. Que ce soit la Ville pour les camions, les députés, le Club Optimiste, Inter-Nord, le Bingo de Sainte-Antoine, le Canadian Tire, Baron Soucy, Transcobec, Tartes Saint-Donat, les sauces Beaulieu, la Caisse populaire de la Rivière-du-Nord, les Quilles Lafontaine, Traiteur Maison Courtemanche, le club Richelieu, le club Rotary, le restaurant Mikes et autres », a repris Normand Piché.

Pour les jeunes aussi

Daniel Picotte, propriétaire de la Maison Courtemanche et des Quilles Lafontaine, a mis le paquet pour les jeunes, en offrant 750 repas à trois écoles jérômiennes, en plus de les accueillir dans ses allées pour disputer des rondes de bowling.

« L’expérience a été extraordinaire, tant pour les bénévoles que les familles dans le besoin. Le système était vraiment ben rodé, car on a développé une expertise à unir les denrées. Habituellement, les livraisons se terminent vers 12 h 30. Là, tout était complété dès 10 h. Des familles complètes ont été prises en charge », s’est réjoui le bénévole Gérard Bourcier.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *