|

Le 100e anniversaire d’une légende

Par Charlier Mercier

Rhoda Wurtele-Eaves, la légendaire athlète de ski alpin, a eu 100 ans le 21 janvier dernier. Sa soeur Rhona, décédée en 2020, et elle ont été parmi les premières skieuses à s’imposer sur la scène internationale dès les années 1940.

« Nous étions très chanceuses. Ma jumelle et moi étions athlétiques et aimions pratiquer des sports. Il y a longtemps, nous avons eu du succès lors de nos compétitions partout aux États-Unis. C’était de très bons moments », se rappelle Rhoda Wurtele- Eaves, rejointe au téléphone.

Rhoda et Rhona Wurtele ont grandi à Westmont et ont fait leurs premières descentes sur les pentes de Saint-Sauveur.

Durant les décennies 1940 et 1950, les soeurs jumelles identiques étaient inséparables sur les pentes. Elles ont raflé presque tous les prix des compétitions auxquelles elles prenaient part, dont la plupart se sont tenus au Canada ou aux États-Unis.

Jeux olympiques

En raison de la Deuxième Guerre mondiale, les Jeux olympiques d’hiver de 1940 et 1944 furent annulés. « Alors que nous étions au sommet de notre carrière, nous ne pouvions pas skier comme on voulait », avait expliqué Rhona, dans le documentaire jusqu’au sommet.

En 1948, les soeurs ont fait partie de la première équipe féminine canadienne de ski alpin, à Saint-Moritz. Malheureusement, une blessure à la cheville contraint Rhoda de déclarer forfait. Quatre ans plus tard, elle décroche la neuvième place au slalom géant des Jeux olympiques d’Oslo, en 1952.

Les soeurs Wurtele sont membres du Temple de la Renommée du Ski des Laurentides et du Panthéon des Sports du Québec. En 2019, elles ont été décorées de l’Ordre du Canada.

À la suite de leur carrière en compétition, elles fondent le club Ski Jays, la première école de ski pour enfants en Amérique du Nord, puis le club Ski Chicks, qui permettait aux jeunes filles de s’initier au ski. En 1964, elles démarrent le club pour femmes Twinski.

« Profitez de la vie et soyez heureux ! Demeurez actif, parce que c’est sain de bouger. Sortez, appréciez le soleil et faites-vous des amis ! » – Rhoda Wurtele-Eaves

Des modèles

À 12 ans, Nancy Forrest a intégré le club Ski Jays. Le groupe quittait Montréal en autobus pour se rendre au Mont Saint-Sauveur.

« J’ai progressé rapidement et j’ai commencé à faire des courses », explique celle qui habite aujourd’hui à Vancouver. Rejointe au téléphone, la dame de 68 ans revenait fraîchement d’une sortie de quatre heures sur les pentes de ski du Mont Whistler.

Plusieurs décennies après ses cours, Mme Forrest a croisé les soeurs sur les pentes de ski de la Colombie-Britannique. « À 80 ans, elles continuaient de faire des road-trips de ski ! », s’étonne-t-elle.

« Elles m’ont inspiré par leur leadership », explique-t-elle. En les ayant vues actives à un âge aussi avancé, Mme Forrest dit s’être sentie revigorée. « You’re never too old to rock n’roll ! », lâche-t-elle au bout du fil.

Leurs exploits l’impressionnent, notamment lorsque les soeurs ont fait meilleure figure que les hommes. Ce fut le cas à la Taschereau de 1943, au Mont-Tremblant, alors que Rhoda a remporté la compétition par une avance de plus de 24 secondes, devançant même le premier homme.

Un livre jeunesse consacré aux soeurs

En 2012, l’auteur Alain M. Bergeron a fait paraître Les Merveilleuses Jumelles W., un livre jeunesse librement inspiré du parcours exceptionnel des soeurs Wurtele.

Dans cette oeuvre, un petit garçon rencontre par hasard l’une des soeurs Wurtele à l’épicerie et découvre leur histoire à travers un voyage dans le temps. Ce que l’auteur voulait représenter dans son livre, c’était « leur courage, leur persévérance, leur ténacité, et leur résilience ».

« Ce sont des pionnières d’un bout à l’autre. Leur parcours est fascinant », croit M. Bergeron, marqué par sa rencontre avec les deux athlètes à l’été 2012, à leur manoir à Acton Vale. « Quand je les ai rencontrées, je suis tombé sous le charme. C’est une rencontre mémorable. À 91 ans, elles étaient encore des forces de la nature. Elles m’ont fait sentir comme si j’étais un ami de la famille. »

« Profitez de la vie et soyez heureux! »

Aux jeunes, Mme Wurtele lance ce message : « Profitez de la vie et soyez heureux ! Demeurez actif, parce que c’est sain de bouger. Sortez, appréciez le soleil et faitesvous des amis ! »

Octogénaires, les soeurs pratiquaient encore plusieurs sports, dont le golf, le bobsleigh et le parapente. En 2018, pour fêter son 96e anniversaire, Rhoda a choisi de dévaler les pentes du Mont Habitant, à Saint-Sauveur.

« Nous avons eu beaucoup de plaisir à voyager et à skier à Saint-Sauveur et différents endroits », dit Mme Wurtele, qui habite aujourd’hui à Dollard-des-Ormeaux.

Lorsqu’on lui demande ce qui l’a rendue la plus fière dans sa vie, l’athlète légendaire répond : « Nous étions toujours heureuses, ma soeur jumelle et moi. Nous faisions tout ensemble. Nous nous sommes mariés le même jour. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.