(Photo : Courtoisie Manoir)

Le coup de foudre à 86 ans

Par France Poirier

J’arrive au Manoir La Vallée, une résidence pour personnes âgées à Saint-Sauveur, pour y rencontrer Clarisse Threlfall, 87 ans et Gilles Chapleau, 86 ans, un couple de jeunes amoureux. Ils se sont connus à la résidence et le printemps dernier, ils ont décidé de vivre ensemble.

« On avait chacun notre appartement, mais à partir du moment que l’on s’est connu, on ne s’est plus jamais quittés. Puis, on s’est dit pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et vivre ensemble. C’est ce qu’on a fait en mai dernier, après six mois de fréquentations. C’est vite, mais à nos âges, on n’a pas de temps à perdre », nous racontent-ils.

Avant de prendre la décision de faire une place à Gilles dans son appartement, Clarisse souhaitait un genre d’engagement. Pas le mariage, mais elle nous montre avec fierté une bague de « fiançailles ». Au Manoir, on les surnomme les amoureux.

Quand on entre chez eux, ça respire le bonheur. Une rose sur la table, que Gilles prend bien soin de ramener à son amoureuse toutes les semaines. Pas besoin d’attendre une occasion. Faire plaisir à Clarisse, ça fait partie de son quotidien. « Elle est belle, toujours bien mise, coquette et, en plus, elle sent très bon », nous confie Gilles avec tendresse. « C’est un grand lover. Contrairement à beaucoup d’hommes de sa génération, il ne cache pas ses sentiments. Il est tendre, chaleureux, aimant et, en plus, il fait très bien à manger », confie Clarisse.

Sur un des murs du salon, ils exposent tous les amours de leur vie. Ils appellent ça leur production. À eux deux, ils comptent six enfants, huit petits-enfants, cinq arrière-petits-enfants et trois autres arrière-petits-enfants qui sont entrés dans leur vie par les familles reconstituées. « Vous savez, un de nos petits-enfants vit avec une conjointe qui a déjà des enfants. Nos familles sont très heureuses pour nous. Ils voient à quel point nous sommes heureux », raconte Clarisse.

En couple pendant de nombreuses années

Clarisse Threlfall a été mariée durant 66 ans et Gilles Chapleau a été marié durant 52 ans. « J’ai été proche aidante de mon mari durant les dernières années de sa vie, puis il est décédé au cours de l’été 2021. J’ai été six mois dans mon appartement à ne pas sortir beaucoup. J’avais besoin de me retrouver et de retrouver mes repères », raconte Clarisse.

Gilles avait perdu son épouse il y a quelques années. Il a par la suite vécu sa vie de célibataire. Lorsqu’il a croisé Clarisse, il avait perdu son amoureuse trois mois plus tôt. « Ma copine avait 101 ans lorsqu’elle est décédée. J’ai toujours aimé les femmes plus âgées, nous confie-t-il avec le sourire. Elle ne faisait pas du tout son âge et je l’avais pris sous mon aile trois ans plus tôt », raconte Gilles avec beaucoup d’humour.

« On ne pensait pas revivre ça »

Tous deux ne pensaient pas revivre un si grand bonheur. C’était le 11 décembre 2021, jour de l’anniversaire de Clarisse. Ses amies l’ont incitée à aller manger au restaurant de la résidence. « C’est là que Gilles est apparu dans ma vie. Dès le lendemain, on est allé souper ensemble et on ne s’est jamais lâchés », explique Clarisse.

« On a jasé ensemble et on se voyait tous les jours. Nous étions de vrais adolescents. On ne pensait pas tomber en amour comme ça, la tête dans les nuages. Nous oublions nos rendez-vous, on oubliait tout le reste », raconte Clarisse, les yeux brillants.

Ils vivent de beaux moments ensemble. Dans les moments difficiles, ils se soutiennent. Tous les deux ont perdu un enfant à quelques mois d’intervalle. Gilles a perdu son fils âgé de 60 ans en septembre dernier et Clarisse a perdu sa fille le 7 décembre, à 66 ans.

« Je me dis que le malheur côtoie le bonheur. On se soutient dans les moments difficiles. Je me dis qu’il n’y a pas de hasard. Notre rencontre n’est pas arrivée pour rien. On se raconte nos vies, ayant connu la même époque. On jase longtemps à la table après le repas. Nous n’avons pas d’heure. On profite de la vie et du grand bonheur qu’on a de s’être trouvés », nous raconte le couple charmant avec une grande complicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *