|

Il n’est pas trop tard pour planter !

Par Marie-Catherine Goudreau

Le mois d’octobre est arrivé, mais il est encore temps de s’occuper de son jardin ! Plusieurs légumes et fines herbes peuvent être plantés à l’automne pour être récoltés au printemps.

D’abord, l’ail est l’un des légumes qu’on plante à l’automne, vers la mi-octobre, pour récolter l’été d’après. Entre le 15 et le 25 octobre environ, c’est le moment pour planter les gousses, explique Roxanne Balaguer, horticultrice et membre de la Société d’Horticulture et d’Écologie Tournenvert dans la MRC des Pays-d’en-Haut. Il faut les planter deux semaines avant que le sol commence à geler. Lorsqu’on la plante à l’automne, l’ail aura le temps de croitre jusqu’à ce que les journées deviennent plus longues au mois de juin. 

« Je suis complètement autonome en ail. Je produis une centaine de bulbes par année », souligne Roxanne. Puis, c’est très simple à faire pousser. Il suffit de planter une gousse dans le sol, la tête par en haut. « On va voir les verdures de l’ail alors qu’il y aura encore de la neige », dit-elle. Il est important de ne pas planter l’ail trop tôt, car le plant va germer avant de ne pouvoir s’enraciner. 

D’une année à l’autre

D’autres plants se conservent d’une année à l’autre. C’est le cas notamment de l’origan, qui va repousser année après année. Le persil peut aussi « vivre facilement deux ans », affirme l’horticultrice. On peut aussi conserver les plants de fraises quelques années, en mettant un abri par-dessus.  

Puis, plus on attend pour récolter les légumes racines comme les carottes, les courges, les betteraves ou les pommes de terre, plus ils seront sucrés. « Comme les légumes vont geler et dégeler, les sucres vont se concentrer. C’est comme pour les raisins qui font des vins de glace. On les presse lorsqu’ils sont gelés et le résultat sera plus sucré », souligne Roxanne. 

Des conseils utiles

« C’est important de ne pas trop travailler la terre et de respecter les couches. S’il y a eu des légumes pas beaux, ou malades, il faut enlever ces légumes du sol », explique l’horticultrice. De plus, en préparation pour le prochain jardin, Roxanne conseille de faire une rotation des plans. 

Mais l’automne, c’est surtout le temps pour la transformation des légumes récoltés. On peut penser à la fermentation, les confitures, le pesto, la déshydratation, et bien plus !

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.