(Photo : Archives)
|

Séance du conseil en bref

Par Aurélie Moulun

La Ville de Saint-Colomban tenait une séance du conseil municipal le 11 octobre dernier. En voici les faits saillants. 

Saint-Colomban

Pour la troisième fois cette année, la Ville de Saint-Colomban a déposé et approuvé une version révisée du budget 2022 de l’Office municipal d’habitation de Saint-Colomban. 

« Il arrive, et cette année c’est la troisième fois, que la SHQ fasse des modifications au budget qui gère l’OMH de Saint-Colomban. La Ville doit absorber 10 % du déficit prévu donc chaque fois qu’il y a des modifications budgétaires imposées par la Société de l’habitation du Québec, la contribution de la Ville y est majorée », expliquait le maire Xavier-Antoine Lalande lors de la séance. Cette modification implique un paiement de 266 $ par la Ville, donc une modification de 2 660 $ au budget. 

La Ville a également déposé un projet de règlement de taxation des immeubles commerciaux. « C’est un outil que nous voulons mettre en œuvre […]. Ça fait déjà plusieurs mois, si ce n’est pas plusieurs années, que nous avons quelques locaux vacants commerciaux. Donc chaque fois qu’on a un local commercial vacant, c’est une partie de la population qui doit se déplacer plus loin encore pour avoir accès à des produits, peu importe les produits. Parce que s’il n’y a rien, tout le monde se déplace », soulignait M. Lalande. 

Pendant la période de questions, M. Lalande a également expliqué qu’un projet d’amélioration de l’intersection entre la montée de l’Église et le chemin de la Rivière-du-Nord existait depuis longtemps. 

« Depuis 2008, il y a un projet d’amélioration de l’intersection. […] C’est un projet du MTQ qui est annoncé depuis
3 ans. Il est donc dans la programmation officielle du ministère des Transports du Québec depuis 3 ans. Personnellement, ça fait deux fois que j’entends des élus provinciaux et des directeurs ou directrices du MTQ annoncer que la saison qui suit leur annonce verra les travaux se réaliser et nous en sommes encore à attendre ces travaux. On m’a toutefois dit que ces travaux-là se feraient l’an prochain. Mans tant qu’il n’y a pas de travaux, je ne les croirai pas »
, lançait-il lors de la séance. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.