(Photo : Courtoisie)
Marc-Olivier Neveu sera sans doute l’un des plus jeunes candidats à la mairie d’une ville.
|

Saint-Jérôme : Marc-Olivier Neveu se lance à la mairie

Par France Poirier

Âgé de 21 ans, Marc-Olivier Neveu a décidé de se lancer en politique municipale et convoite la mairie. Le candidat à la mairie est co-porte-parole du Mouvement Jérômien depuis 2019.

Avec sa formation politique, il veut mettre de l’avant une vision urbanistique, sociale, environnementale et économique nouvelle, inspirée par de nombreuses pratiques et expériences novatrices en développement durable. Engagé depuis plusieurs années dans les cercles politiques et communautaires jérômiens, il a été ex-président de l’association du Parti Québécois de Saint-Jérôme, en plus de s’impliquer bénévolement auprès de l’organisme l’Antre-Jeunes.

Le candidat promet un renouveau pour sa ville : « J’apporte du sang neuf. Il est temps de se tourner vers le Saint-Jérôme de demain. Il faut changer les façons de faire, approfondir la démocratie et la collaboration au conseil de ville, favoriser la participation citoyenne et instaurer une gestion saine et transparente. Plus que jamais, il est le temps de tourner la page sur les vieilles façons de faire et sur les scandales des dernières années ».

Le Mouvement Jérômien proposera un programme ayant comme objectif de faire de Saint-Jérôme une ville à échelle humaine. Le parti compte aborder des dossiers touchant les services aux citoyens, le développement durable, le tissu social, ainsi que la participation citoyenne.

« Notre formation politique entend être l’alternative à ce que l’on connaît de la politique municipale jérômienne. Nos propositions et notre programme répondront aux préoccupations des citoyennes et des citoyens de Saint-Jérôme quant au développement de la ville, à notre environnement, ainsi qu’aux réalités de chaque quartier », ajoute le candidat.

Ainsi, Marc-Olivier Neveu fera connaître les propositions du Mouvement Jérômien, ainsi que l’identité des membres qui se joindront à son équipe au cours des prochaines semaines. Il estime qu’en 2021, il n’est pas souhaitable que les candidats soient élus par acclamation.

Impliqué avec Marc Bourcier lorsque ce dernier était député, on lui demande s’il avait pensé de travailler ensemble? « Depuis 2019, notre formation politique a été créée, alors notre intention est claire depuis 2 ans. Je ne vous cacherai pas qu’il y a eu des discussions qui n’ont pas donné de résultats. »

Les jeunes et la politique

Lors de la dernière élection municipale, celui qui vise la mairie de Saint-Jérôme n’avait pas l’âge de voter. Quand on lui demande s’il craint que des gens mettent en lumière sa jeunesse : « J’ai le goût de leur dire où étiez-vous et que faisiez-vous à 21 ans? Comme implication pour votre communauté ? Je pense que j’ai un parcours hors norme, ne serait-ce que par mon intérêt pour la politique municipale qui m’intéresse depuis l’âge de 13 ans en assistant aux conseils municipaux assidûment ». D’ailleurs on lui a fait remarquer qu’il avait plus de conseils à son actif que bien des conseillers.

« La seule chose qui m’a empêché de me présenter à l’élection de 2017 c’est que le 5 novembre j’étais à 5 jours de ma majorité. En effet j’ai eu 18 ans le 10 novembre. Sinon j’aurais été candidat. »

Pour Marc-Olivier il y a de place pour les jeunes en politique et ils doivent la prendre. « De plus en plus de jeunes s’impliquent en politique et il y a de la place. J’ai de l’expérience par le vécu que j’ai et par mon implication. Je compte avoir dans mon équipe une belle représentation de la population, on est une ville intergénérationnelle et ça doit être représentatif au conseil. »

Il veut des candidats ouverts d’esprit et qui ont du leadership. « Pour moi, avoir du leadership, ça veut dire écouter les citoyens et c’est un changement de manière de faire. On peut discuter et trouver un consensus. Ça sera considéré. On veut des gens informés sur ce qui se passe à Saint-Jérôme. Déjà nous avons des candidats de choisis et d’autres restent à confirmer. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

4 Comments

  1. Sylvain Charbonneau

    Du sang neuf avec une autre vison pourquoi pas.

    Reply
  2. Donald briere

    Yes sir un jeune que je vais appuyer 200% et pousser mes contacts à voter pour lui

    Reply
  3. Normand Michaud

    En 1993 j’étais le plus jeune candidat à la mairie de Saint-Jérôme. Je me suis fait malmené par des candidats baveux de voir un jeune vouloir changer la vieille routine à Saint-Jérôme. La population ne voulait pas de ce changement en 93. J’encourage ce jeune a démontrer sa persévérance et d’assurer que ses babines suivent ses bottines. Je lui ouvre ma porte pour représenter mon secteur car j’y serai pour cette élection. Le vrai changement passe par du leadership de groupe car Saint-Jérôme mérite beaucoup mieux que des opportunistes.

    Reply
  4. Faïza Yahia-Messaoud

    Bravo pour cette jeune relève. Je vous donne mon appui à 100%

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.