| Par Rédaction

Près de 200 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs l’enfance

Bientôt 199 nouvelles places seront créées en services de garde éducatifs à l’enfance dans la circonscription de Saint-Jérôme, a annoncé le député de la CAQ, Youri Chassin.

Le 18 mars dernier, le ministre de la Famille avait annoncé l’octroi de 2 093 nouvelles places subventionnées au Québec. Cela s’ajoute aux 13 974 qui ont été annoncées au mois de février dernier.

À Saint-Jérôme, les places seront réparties entre deux services de garde éducatif à l’enfance. Au CPE Les Globules, 99 places seront créées avec l’ajout d’une installation, puis 100 nouvelles places seront créées au Centre éducatif de la Parent-Thèse II, avec l’implantation d’une nouvelle garderie.

Découlant de l’appel de projets en continu lancé en octobre dernier, ces places font partie des 17 000 places prévues dans le Grand chantier pour les familles. Au total, ce sont maintenant 16 067 nouvelles places, soit 95 % de l’objectif, qui ont été octroyées jusqu’à maintenant en moins de 5 mois.

La région en déficit

« Je suis vraiment fier de constater que le plan d’action mis en place par mon collègue pour compléter notre réseau des services de garde éducatifs à l’enfance est une réussite », a souligné Youri Chassin, député de Saint-Jérôme.

« Dans les derniers mois, j’ai rencontré plusieurs parents qui m’ont fait part de leur difficulté de trouver une place dans la circonscription de Saint-Jérôme, et je sais que c’est le cas pour plusieurs autres de mes collègues partout au Québec. Cette annonce démontre ainsi qu’en mettant tous les efforts nécessaires, on va enfin réussir à faire en sorte que chaque enfant puisse se développer dans des services de garde éducatifs à l’enfance de qualité », a ajouté le député.

« Notre région était en déficit criant de places subventionnées. L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour les familles de la région qui pourront bientôt profiter de ces nouvelles places dans nos services de garde éducatifs à l’enfance », a déclaré Nadine Girault, ministre responsable de la région des Laurentides.

« La situation des parents de jeunes enfants n’est pas évidente en ce moment, et chaque geste posé pour résorber le problème de manque de places doit être souligné. Notre gouvernement pose des actions significatives pour permettre au plus grand nombre de tout-petits, ainsi qu’aux parents qui le souhaitent d’avoir accès à notre réseau! », a poursuivi Mme Girault.

Le gouvernement du Québec s’est engagé à ce que chaque enfant puisse avoir une place d’ici mars 2025 dans toutes les régions de la province. L’appel de projets continue pour la création de nouvelles places.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.