| Par France Poirier

Le Quartier 50+ reçoit le prix Coup de cœur

SAINT-JÉRÔME. Le Quartier 50+ de Saint-Jérôme a reçu le prix <@Li>Coup de Cœur<@$p> du magazine Bel Âge pour son implication au sein d’un projet de recherche scientifique portant sur la santé du cerveau des aînés.

Le prix a été remis au maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, et à la coordonnatrice du Quartier 50+, Julie Deslauriers, par Aline Pinxteren, rédactrice en chef du magazine et par le président du Carrefour Action Municipale et Famille, Martin Damphousse, également maire de la Ville de Varennes.

Projet scientifique

La coordonnatrice du Quartier 50+ a expliqué le projet de recherche mené au Quartier 50+ en collaboration avec l’Université Concordia et le centre PERFORM. «Tenu à l’automne 2016, le projet visait à améliorer les capacités cardiovasculaires, les habiletés motrices et les capacités attentionnelles des sujets grâce à une série de 36 entraînements spécifiques en 12 semaines. Nous avons 43 personnes qui se sont rendues à la fin du projet qui a été fort concluant», souligne Julie Deslauriers.

L’objectif du projet de recherche était de déterminer les stratégies d’entraînement les plus efficaces pour augmenter la vitesse de marche des participants; celle-ci étant liée directement au maintien des capacités cognitives des personnes vieillissantes.

Remise du prix

La cérémonie de remise de prix a eu lieu le 31 août dans la salle de spectacles du Quartier 50+, en présence de 135 membres et amis de l’endroit. Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, s’est adressé à l’assistance en soulignant l’importance pour les personnes vieillissantes d’adopter ou de maintenir un mode de vie sain et actif.  Le maire a également fait mention du travail remarquable de toute l’équipe du Quartier 50+ grâce à qui la Ville a remporté ce prix provincial. La coordonnatrice du Quartier 50+ a remercié les Centres d’activités physiques Rivière-du-Nord ainsi que deux membres entraîneurs-bénévoles, Louise Lamoureux et Ginette Supper pour leur apport au projet.

Le magazine le Bel Âge est le 3e magazine le plus lu au Québec avec 940 000 lecteurs chaque mois. Le président du Carrefour Action Municipale et Famille, et maire de Varennes, s’est dit époustouflé par le Quartier 50+ et aussi «jaloux» de la Ville de Saint-Jérôme en disant espérer que ses citoyens puissent un jour bénéficier d’un centre tel que le Quartier 50+.

Prestation musicale

Les comédiens chanteurs et musiciens du téléroman l’Auberge du chien noir, Renaud Paradis et Julie Daoust, ont offert à l’assistance un merveilleux cadeau avec leur interprétation personnelle et sensible de grandes chansons françaises, de Jacques Brel à Barbara. Dès le premier numéro, les spectateurs ont été conquis.

La cérémonie a pris fin sur le succès Et c’est pas fini, alors que le public s’est levé spontanément pour chanter avec les artistes.

D’autres projets

Pour faire honneur au prix reçu, le Quartier 50+ entend poursuivre ses actions innovantes. Le 28 septembre, il sera l’hôte du premier Salon des aînés de Saint-Jérôme. Au cours de la prochaine année, il collaborera à un second projet de recherche utilisant la technologie intelligente pour assister à domicile les personnes susceptibles de présenter un déclin de leur autonomie.

Le Bel Âge s’est dit très heureux de contribuer à faire rayonner une municipalité amie des aînés mettant de l’avant des initiatives originales ou innovantes qui visent à améliorer la qualité de vie des aînés. En guise de prix-souvenir, le magazine a également remis au Quartier 50+ une magnifique page couverture géante d’une édition spéciale du Bel Âge mettant en vedette des membres du centre ayant participé au projet de recherche. Ce laminé géant peut être admiré sur l’un des murs des célébrités du Quartier 50+.

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.