| Par France Poirier

La ville demeure locataire jusqu’en 2027

La Ville de Saint-Jérôme devra trouver un autre endroit pour loger les activités du Quartier 50+, puisque le bâtiment sera vendu. La Ville a décidé d’exercer son droit de premier refus d’en faire l’acquisition.

C’est lors de l’assemblée du conseil du 31 août que ce dernier aura à adopter une résolution à l’effet de renoncer à se prévaloir de son droit de premier refus. Cela signifie que la Ville ne s’opposera pas à ce que l’immeuble soit vendu à un tiers et du même coup, qu’elle renonce à s’en porter acquéreur.

« La Ville avait un bail depuis 2007, bail de 20 ans, qui prendra fin en 2027. On ne veut pas se porter acquéreur du bâtiment puisque nous souhaitons revoir la proposition pour notre clientèle. Par ailleurs, il n’y aura pas de rupture de services, puisque nous avons encore cinq ans pour se préparer. Le bail doit être respecté, mais nous n’avions pas d’intérêt à en faire l’achat. À la suite de l’analyse des coûts financiers, la Ville souhaiterait bâtir quelque chose qui serait plus adapté », explique la mairesse Janice Bélair-Rolland.

Le Quartier 50+ est un centre récréatif municipal destiné aux citoyens de 50 ans et plus. Il comporte une salle de billard, un gymnase, onze terrains de pétanque intérieurs, cinq surfaces intérieures pour jouer aux galets (shuffleboard), une salle de spectacle, des salles de cours, une salle d’informatique, une aire de restauration et de nombreuses salles multifonctionnelles.

« Nous trouvons que ça tombe bien puisque ça nous donne le temps de trouver une autre alternative qui conviendrait plus aux besoins actuels de nos citoyens. De plus, en étant locataire, ce n’est jamais payant pour une Ville d’être en location. On sait que le Quartier 50+ coûte en frais de location 600 000$ par année », a souligné la celle-ci. Elle ajoute qu’avec un tel montant, il est possible de trouver une bâtisse déjà existante à acheter ou de construire un nouveau bâtiment.

Vaste consultation publique

Comme la Ville devra déménager, ça lui donnera le temps de consulter les citoyens, ce qui se fera en 2022. « On prévoit une vaste consultation citoyenne pour savoir ce que les personnes de 50 ans et plus aimeraient et à quels genres d’activités elles souhaitent avoir accès » explique Valérie Sauvé, directrice des communications à la Ville de Saint-Jérôme.

Actuellement, 2 500 personnes sont membres du Quartier 50+, mais ce sont surtout les 65 ans et plus qui le fréquentent. On sait que les personnes de plus de 65 ans en 2021 sont actives plus longtemps qu’auparavant et la Ville veut leur offrir des aménagements adaptés à leurs besoins.

La population est vieillissante, et c’est particulièrement vrai à Saint-Jérôme où on souhaiterait mettre de l’avant une offre de service plus élargie. « C’est pour cette raison que la consultation publique sera effectuée. On veut savoir ce que les gens aimeraient comme activités, s’ils souhaitent avoir accès à d’autres aménagements dans la Ville », ajoute madame Sauvé.

Saint-Jérôme a renouvelé sa certification Municipalité amie des aînés (MADA) et souhaite offrir des activités et des espaces qui leur conviennent.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

3 Comments

  1. Joanne

    Est-ce que le nouveau Complexe sportif en construction pourra offrir divers cours pour les 50+?

    Reply
    • Johanne Provencher

      Oui, ce serait une très belle endroit pour les activités.

      Reply
  2. Johanne Sarrasin

    Est-ce que ce nouveau complexe pourrait avoir une piscine et offrir des cours de gym liquide qui sont seulement offert à Montréal (UQAM) présentement. Le gym liquide est disponible pour les personnes de tout âges et est donnés par des kinesiologies, ils offrent aussi le cours aux personnes qui ont besoin d une chaise pour les déposer dans la piscine ( personnes à mobilité réduite)

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.