| Par France Poirier

Janice Bélair-Rolland proclamée mairesse de la Ville de Saint-Jérôme

Lors de l’assemblée extraordinaire du 31 mars dernier, Janice Bélair-Roland a été proclamée mairesse de la Ville de Saint-Jérôme.

On se souvient que, lors de la séance extraordinaire du 25 mars dernier, le conseil municipal avait été avisé de la vacance du poste de maire, à la suite de la démission de Sophie St-Gelais. À l’unanimité, les membres ont convenu de ne pas décréter une élection partielle pour pourvoir le poste de maire et d’élire l’un d’entre eux à ce poste.

La période de mise en candidature des conseillers pour le poste de maire s’est déroulée du 26 au 29 mars, à 10 h.

La greffière de la Ville, Me Marie-Josée Larocque, a d’abord précisé au conseil qu’elle n’a reçu qu’une seule candidature au poste de maire, et ce, dans les délais requis. Conformément à la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, la greffière a procédé à la proclamation d’élection de la seule candidate, Mme Janice Bélair-Rolland, au poste de mairesse. Cette dernière a été dûment assermentée et elle agit désormais en sa qualité de mairesse.

« Je me suis lancée en politique il y a plusieurs années avec la volonté de représenter des citoyens qui, comme moi, aiment leur ville et souhaitent la voir prospérer. En tant que mairesse, je compte, avec la précieuse collaboration de la Direction générale ainsi que de l’ensemble des employés de la Ville, valoriser les projets et les décisions qui élèveront Saint-Jérôme et la feront progresser. Je m’engage à donner le meilleur de moi-même, à être transparente et à favoriser des échanges empreints d’ouverture et de respect », a déclaré Mme Bélair-Rolland.

Enfin, rappelons que François Poirier, conseiller du district 3, demeure maire suppléant.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Luc Laurin

    De quel droit Mme Bélair Rolland osez vous dire que vous avez honte de vos opposants. Par le fait qu’il n’y a pas beaucoup de femmes au sein des 2 autres va partis que le vôtre. J’ajouterais que je ne suis aucunement sexiste, au contraire mais de là à insulter gratuitement quelqu’un ou quelque parti que ce soit. Il y a une marge. Vous savez la compétence et l’engagement de quelqu’un n’a aucunement rapport au sexe de la personne mais bien à la détermination de chacun (e). Un petit effort Mme Bélair Rolland, l’arrogance ne vous mènera nulle part. Et ce n’est sûrement pas vos poses de mannequins vous et vos conseillères la main sur la hanche à chaque apparition dans le journal hebdomadaire qui vous permettront de gagner des candidats, que dis-je….candidates. Un résident de Bellefeuille.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.