(Photo : Archives)
Lors du lancement de la première campagne. Alain Brodeur, vice-président du c.a. de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord; Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme; John Tittel, président de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain; Stéphane Tremblay, trésorier de la Chambre de commerce et Elsie Lefebvre, directrice de La Ruche du Grand Montréal.
|

J’achète Saint-Jérôme: l’achat local c’est payant !

Par France Poirier

Fière du succès de la première édition, la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme métropolitain revient en force avec la campagne J’achète Saint-Jérôme.

En collaboration avec la Ville de Saint-Jérôme, le gouvernement du Québec, la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord et la plateforme de socio financement La Ruche, cette campagne d’achat local débute le 23 novembre.

La Ville de Saint-Jérôme et le gouvernement du Québec bonifient les achats des citoyens de 50 %. Pour chaque tranche d’achat de 20 $, le citoyen reçoit une bonification de 10 $. C’est donc un total de 30 $ qui pourra être dépensé dans les commerces participants du centre-ville.

Les citoyens doivent se rendre sur le site de La Ruche afin de faire leurs achats chez les commerces participants. Tous les achats combinés sont inscrits sur leur carte Hello. On l’utilise comme une carte prépayée dans les commerces sélectionnés. Si le citoyen ne possède pas déjà de carte Hello, il la recevra par la poste dans un délai de 15 jours ouvrables. Il pourra ensuite l’utiliser en magasin.

Bonification de 50 %

La limite d’achat par consommateur est de 1 500 $ maximum. Un client qui dépense 1 500 $ a droit à une bonification de 750 $, pour un total d’achat local de 2 250 $. Pour la deuxième édition, on limite à 10 000 $ les achats par commerçant. Cette règle veut favoriser l’équité entre tous les commerçants participants.

C’est grâce à la subvention de 950 000 $ pour la relance du centre-ville, octroyée par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEI) à la Ville de Saint-Jérôme en 2021, que cette 2e édition est possible. C’est la raison pour laquelle seules les entreprises inscrites au Répertoire des entreprises de Saint-Jérôme et opérant sur le territoire du centre-ville jérômien sont admissibles à la campagne, tel que défini en terme économique par le ministère.

S’inscrire rapidement

L’objectif de la campagne vise à générer des retombées de 300 000 $ pour les commerçants locaux. Rendez vous rapidement sur le site de La Ruche afin de profiter de cette belle opportunité. Les organisateurs prévoient que l’objectif sera atteint très rapidement.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.