(Photo : Archives)
Lors du lancement de la campagne. Alain Brodeur, vice-président du c.a. de la Caisse Desjardins de la Rivière-du-Nord; Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme; John Tittel, président de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain; Stéphane Tremblay, trésorier de la Chambre de commerce et Elsie Lefebvre, directrice de La Ruche du Grand Montréal.
|

L’objectif atteint en 9 jours

Par France Poirier

La Ville et la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain ont annoncé que la campagne J’achète Saint-Jérôme, qui a pris fin le 31 mars, a connu un véritable succès.

En seulement 9 jours, l’objectif était atteint, pour des retombées économiques approximatives de 750 000 $. Plus de 1436 personnes ont pu économiser en se procurant, par l’entremise de la plateforme de sociofinancement La Ruche Québec, des bons d’achat échangeables contre les produits et services offerts par l’un ou l’autre des 58 commerçants qui participaient à la campagne. Rappelons que cette dernière visait à soutenir les entreprises du centre-ville de Saint-Jérôme, qui ont été durement touchées par la pandémie de COVID-19.

« J’aimerais remercier la population jérômienne pour cet élan de solidarité. Au total, ce sont 25 000 contributions qui ont été effectuées par les quelque 1436 personnes ayant profité de la campagne. C’est un geste fort qui, en plus de générer des retombées économiques importantes, nous permet d’offrir un soutien financier direct et rapide à nos commerçants à un moment où ils en ont vraiment besoin. D’ailleurs, cette réponse ne me surprend guère, car les Jérômiennes et les Jérômiens sont reconnus, entre autres, pour leur grande solidarité », s’est réjoui le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.

« Le succès d’une telle campagne dépend de la participation des consommateurs. La rapidité avec laquelle la population s’est manifestée a de quoi nous rendre tous fiers. Nous nous attendions à une réponse favorable, mais ce fut une véritable vague – ou plutôt un tsunami– d’amour envers les marchands du centre-ville de Saint- Jérôme », a ajouté John Tittel, président de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain.

« Le succès remporté par la campagne J’achète Saint- Jérôme montre à quel point la population jérômienne a hâte de se réapproprier son centre-ville. Les centres-villes sont des moteurs économiques importants, et il était primordial pour notre gouvernement de contribuer à leur redonner leur dynamisme d’avant », a indiqué Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

« Je me réjouis du succès inestimé de la campagne J’achète Saint-Jérôme. Je félicite évidemment la Ville et la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Jérôme métropolitain pour leur proactivité et bien sûr, je remercie les Jérômiennes et les Jérômiens d’avoir répondu si rapidement à l’appel. Nous pouvons être fiers de notre centre-ville riche en diversité économique, et nous devons continuer à encourager nos commerçants, qui mettent leur coeur et leur âme dans leur entreprise. Continuons à soutenir massivement Saint-Jérôme! », a ajouté Youri Chassin, député de Saint-Jérôme et adjoint parlementaire du ministre de l’Économie et de l’Innovation (volet allègement réglementaire).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.