| Par France Poirier

Écoquartier « Le projet va détruire l’équivalent du Parc du Lac Jérôme »

Alex Beauvais, un citoyen de Saint-Jérôme, a créé la page Facebook SOS Forêt du Lac Jérôme dans le but de sensibiliser la population à la sauvegarde de cette forêt. Alors qu’un projet résidentiel écoquartier est en discussion, les citoyens craignent pour la forêt.

« J’ai créé le groupe Facebook le 10 février dernier après avoir appris que la Ville avait une entente de principe pour le projet d’écoquartier dans le secteur Montmartre que j’habite. En prévision de la séance du 16 février, j’ai demandé aux membres du groupe de poser des questions à ce sujet », explique Alex Beauvais.

Pour sa part, il a demandé : « Quelle superficie de la forêt serait touchée par le projet et non le Parc du Lac Jérôme? »

« Nous savons que le Parc du Lac Jérôme ne sera pas touché, c’est ce que la mairesse a dit, mais je craignais pour la forêt. D’autres membres du groupe ont posé des questions. Lorsque l’on regarde sur Google Maps, il s’agit d’une seule et unique forêt. La mairesse a détourné la question en disant que pas un seul centimètre du Parc du Lac Jérôme ne sera touché. Ce n’était pas la question. »

N’ayant pas eu de réponse, des membres du groupe et Alex Beauvais ont décidé de fouiller plus loin. « Nous sommes allés consulter le site infolot et on a découvert ce qui appartenait aux différents promoteurs. On a appris que la superficie boisée touchée par le projet est d’un peu plus de 9 millions de pieds carrés. C’est près de l’équivalent de la superficie du Lac Jérôme qui est toujours zoné habitation. » La mairesse, lors de l’assemblée de février, s’est engagée à changer le zonage. « C’est depuis 2015-2016 qu’on dit qu’on va protéger cette zone, mais le zonage n’est pas encore changé. On a attendu en 2021 après des pressions des citoyens. C’est à la suite de nos questions qu’elle a pris l’engagement de changer le zonage », ajoute le citoyen.

Le développement résidentiel

« On voit beaucoup de projets résidentiels dans la Ville de Saint-Jérôme qui entraînent de plus en plus la destruction des milieux naturels. On sait que les milieux naturels sont essentiels à la santé physique et mentale de la population », explique monsieur Beauvais. Pour lui, cette année a été un bel exemple, alors que les gens n’avaient que le plein air pour se changer les idées. Les promenades dans le bois ont gagné en popularité. « On a un réseau de sentiers incroyable, on peut y passer des heures. J’ai vu exploser le nombre de gens emprunter ces sentiers et c’était magnifique à voir. À proximité du centre-ville, il n’y en a pas de milieux naturels. Je pense que ça va créer une injustice sociale. Parce que les seules personnes qui vont pouvoir en profiter, ce sont celles qui vont avoir une voiture. C’est très dommage », ajoute-t-il.

« La forêt, ce n’est pas le Parc du Lac Jérôme, mais c’est la continuité. Ça reste une énorme étendue de forêt qui abrite une flore incroyable. De nombreuses espèces y vivent. Ça mérite d’être protégé, il y a plus de 130 espèces d’oiseaux. Je trouve incroyable qu’en pleine crise climatique, on accepte de déboiser des milieux naturels », conclut Alex Beauvais.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Gaetan Allard

    Bravo à MR. Beauvais pour son action et faire réaliser au Jérômiens la valeur de ce qu’il vont perdre à tout jamais. Les citoyens de St-Jérôme dans un avenir proche n’auront que les rues asphaltées pour aller se divertir si on laisse faire les politiciens qui ne voient que le développement et la rentrée des taxes $$ dans les coffres de la ville 😤😥😥😥 qu’elle tristesse !

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août