| Par France Poirier

Campus de Saint-Jérôme : L’UQO décerne plus de 730 nouveaux diplômes

Plus de 1 400 parents et amis s’étaient réunis au Château Royal de Laval, pour les deux cérémonies de la collation des grades organisées par l’UQO visant à reconnaître les 731 diplômés du Campus de Saint-Jérôme.

 

Le recteur Denis Harrisson s’est adressé aux nouveaux diplômés avec une grande fierté: « Pour vous, la Collation des grades représente l’aboutissement d’une étape importante de votre vie qui s’est étendue sur plusieurs années. Pour nous professeurs, chargés de cours, dirigeants et membres de la communauté universitaire, cette cérémonie marque le moment que nous apprécions particulièrement, soit la fierté d’accomplissement de cette mission qui est la nôtre d’avoir contribué à former les penseurs, les grands acteurs et les décideurs de demain. Votre diplôme vous confère une grande responsabilité, celle de partager votre savoir par votre engagement dans la société et votre implication au plan professionnel. »

Première diplômée au doctorat

Une étudiante originaire de Sainte-Sophie, Myriam Villeneuve-Lapointe, est devenue cet automne la première personne à obtenir son doctorat au campus de Saint-Jérôme. Diplômée en éducation, elle travaille comme chargée de cours au Département des sciences de l’éducation au campus. C’est en effet au campus de Saint-Jérôme, inauguré officiellement en janvier 2010, que l’étudiante a fait tout son parcours universitaire en éducation : du baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat.

« C’est avec une immense fierté que je reçois aujourd’hui ce diplôme de doctorat entourée de ma famille, des professeurs que j’ai croisés au cours de mon parcours universitaire et des étudiants, maintenant diplômés de l’UQO campus de Saint-Jérôme, a souligné Myriam Villeneuve-Lapointe. Ce diplôme représente l’aboutissant de quatre années de travail, de rencontres, d’observations, de discussions, d’argumentations et de réécritures. Je tiens à souligner le soutien continu de mes directions de recherche : Lizanne Lafontaine, André C. Moreau et Sylvie Blain. Merci! »

Le Prix d’excellence pour une professeure

Du côté du corps professoral, Marie-Ève Clément, professeure au Département de psychoéducation et de psychologie au campus de Saint-Jérôme et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la violence faite aux enfants, a reçu le

Prix d’excellence en recherche pour les professeurs

Les recherches de la professeure Clément portent sur l’épidémiologie de la violence à l’endroit des enfants et l’évaluation de programmes de prévention et d’intervention. Elle s’intéresse également aux cognitions parentales et à la transmission intergénérationnelle de la violence physique et psychologique envers les enfants. Experte reconnue qui accorde de nombreuses entrevues aux médias, Marie-Ève Clément collabore également au Portrait des tout-petits au Québec qui a été publié en 2016 par l’Observatoire des tout-petits. Pour une première fois, des données sur les tout-petits de la province sont regroupées dans un même document pour en faire un portrait exhaustif.

Mentions d’excellence

La collation des grades est aussi l’occasion de souligner l’excellence académique des étudiants. Au total, treize diplômés du Campus de Saint-Jérôme ont obtenu une mention d’excellence du doyen des études lors des deux cérémonies du 4 novembre dernier. Cette mention est décernée à des diplômés qui se sont particulièrement distingués au niveau de la qualité des résultats obtenus dans leur programme respectif.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.