Maya Isabelle a déployé sa grâce habituelle sur glace. (Crédit photo: Claude Pelletier)

| Par Luc Robert

Retour grandiose en présentiel pour Patinage Saint-Jérôme

Pour la première fois en trois ans, Patinage Saint-Jérôme a pu présenter son gala annuel sur glace, sous le thème La musique qu’on aime, lors de deux représentations tenues samedi et dimanche derniers à Saint-Jérôme.

À cette occasion, l’enceinte de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord était presque remplie, pour voir les talents locaux s’épanouir, sous la direction artistique des entraîneuses Marie-Ève Morin et Amanda Perron.

Au premier acte, Maëlle Lafrance avait des airs de l’ex-championne Jennifer Robinson, par son aplomb et son aisance sur ses lames, lors de son numéro Expérience.

Éléganza adulte s’est ensuite mérité la première ovation de la soirée, en personnifiant Save the Ocean.

Lilia Brisette a brillé de tous ses feux sur Édith Piaf, alors que l’invitée Maya Isabelle a enchaîné avec deux numéros, dont un latino très apprécié par la foule.

Au deuxième acte, Jennyfer Richer-Labelle a ébloui l’auditoire. La vice-championne senior et 7e au Défi de Patinage Canada a démontré avoir nettement progressé, malgré les horaires irréguliers de la pandémie.

Kelly-Ann Laurin y est allée de plusieurs figures d'équilibriste, avec son partenaire Loucas Éthier.

Kelly-Ann Laurin y est allée de plusieurs figures d’équilibriste, avec son partenaire Loucas Éthier. (Crédit photo: Claude Pelletier)

« C’était difficile de produire devant des estrades vides, lors des dernières saisons. Ça a toujours été mon rêve de m’accomplir devant un public et je suis contente que ce soit à nouveau possible, en compétition et en spectacle », a noté l’athlète du secteur Lafontaine.

Toujours en deuxième partie de gala, Julianna Lapointe a démontré qu’elle n’a pas atteint par hasard les standards du niveau A. En compagnie de son partenaire Jonathan Arcieri, elle a maintenu l’atmosphère au crescendo.

Le Party Disco du groupe 4 a retourné la foule dans la nostalgie, sur une adaptation de Celebration, de l’entraîneuse Sophie Grenon.

Le clou de la soirée a certes été la performance à couper le souffle du duo d’invités Laurin-Éthier, revenu en grande pompe pour une performance acrobatique. Yvan Desjardins et Stéphanie Valois, qui entraî-nent le duo, ont préparé à merveille le couple, qui a multiplié les pirouettes.

« Ce fut plaisant de revenir performer devant notre monde à Saint-Jérôme. C’était notre 3e spectacle et celui où l’Arrangement des lumières et du décor se sont les mieux arrimés. Les deux années d’attente ont enfin débloqué. On va pouvoir maintenant chercher à établir des standards au niveau international », a commenté la Jérômienne.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.