| Par Luc Robert

Première Coupe du Monde pour Émile Nadeau à seulement 16 ans

Saut à ski

Le Prévostois Émile Nadeau représentera le Canada à une tranche de la Coupe du Monde de saut à ski, prévue à Deer Valley au Utah, les 7 et 8 février prochains.

 

Il s’est mérité l’honneur à la suite des deux premières compétitions NorAm de la saison, les 20 et 21 décembre 2019, à Park City, dans le même état américain.
Dans les deux cas, lors des qualifications (meilleur pointage de deux sauts différents), Émile Nadeau a obtenu des notes lui permettant d’atteindre la finale, en se classant parmi les 6 premiers. Or, les 6 meilleurs jeunes athlètes canadiens, soit 4 garçons et 2 filles, se sont mérités une place enviable aux côtés des titulaires réguliers de l’Équipe nationale, Nadeau terminant 2e.

Neuf sauteurs

Le Canada sera représenté par neuf sauteurs au total, lors de la prestigieuse compétition du mois prochain.

«J’y vais une première fois pour l’expérience. Ça va être merveilleux d’observer les plus vieux. Deer Valley est un site idéal: le contraste minimum de luminosité ne te fait pas perdre tes repères et les vents sont quasi inexistants», a souligné Émile Nadeau, qui sera appuyé sur place par son coéquipier Nicolas Martineau, de Mirabel.

En saison automnale, il a touché du bois, tant en piste qu’aux études. «Je viens d’obtenir mon meilleur bulletin scolaire à vie. L’expérience aidant en piste, j’ajuste mieux ma vitesse devant la rampe. Tu sais que si tu arrives trop vite, tu vas flipper et taper du dos à l’atterrissage. Je dose mieux cet aspect».

Camp et compétitions

La tradition de décembre veut que l’Équipe du Québec de saut à ski acrobatique débute sa saison par un camp d’entraîne-ment de deux semaines à Park City. Il a été suivi par les deux épreuves NorAm.

En finale, Nadeau a terminé au pied du podium le vendredi, avec une 4e place et une 5e position le samedi. Ces deux compétitions servaient en même temps à la sélection pour représenter le Canada à Deer Valley.

«Je m’en suis très bien sorti. Je me contente de bien réaliser les doubles manœuvres. J’ai deux ans pour paufiner mes triples. Si tout va bien, j’aimerais faire ma place avec l’Équipe nationale en 2021, et essayer les qualifications des Olympiques d’hiver de 2022, pour Pékin», a-t-il espéré tout-haut.

Freestyle Canada a obtenu des places additionnelles pour la manche de Deer Valley. Des jeunes de l’Équipe canadienne NextGen et de l’Équipe du Québec ont pu s’y faufiler.

 

Québec Air Force, 2e acte

Les performances de la relève semblent promettre la renaissance du légendaire « Québec Air Force ». L’Équipe du Québec de saut à ski acrobatique compte 11 membres, tous âgés de 14 à 16 ans. Il s’agit d’un des plus gros contingent jamais atteint, depuis la naissance de ce sport.

Le ski acrobatique est un sport à développement lent. La progression théorique pour atteindre le niveau du circuit mondial est étalée sur 10 ans. Plusieurs de ces athlètes, dont Émile Nadeau, possèdent aujourd’hui une avance de 1 à 2 ans, sur la fameuse courbe de progression.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. anre nadeau

    bravo emile tu mérite ta place a deer valley bonne chance
    <

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août