(Photo : Luc Robert)
Martin Collin, président; la mascotte Ti-Wee; ainsi que le président d’honneur du 48e tournoi U13 de Saint-Jérôme, André Daoust.
|

Hockey mineur : Nouveau format pour le tournoi U13 de Saint-Jérôme

Par Luc Robert

Le Tournoi de hockey U13 (Pee-Wee) de Saint-Jérôme fait peau neuve pour sa 48e édition. Le format de la Coupe Dodge est instauré dans quatre catégories, ce qui a comme conséquence de générer plus de matchs disputés.

Les dirigeants ont adopté cette façon de faire afin de s’adapter au contexte actuel. Un total de 45 formations se disputeront les honneurs de la compétition annuelle, soit une baisse de 15 équipes inscrites par rapport à la 47e édition, tenue l’an dernier.

« On a éliminé le tournoi à la ronde, sauf dans la catégorie A, où nous avons un nombre impair de clubs. Les formations sont assurées de disputer trois parties, même si tu perds les deux premières. De plus, aucun match nul n’aura lieu : ce seront des rencontres à finir. S’il y a égalité après trois périodes, une prolongation de cinq minutes se tiendra, suivie par une fusillade, si l’égalité persiste. C’est la première fois que nous appliquons ça et cela va rendre le tournoi plus attrayant. Une équipe ne sera pas sortie des grands honneurs en perdant à son premier match », a expliqué M. Larry Girard, vice-président des opérations hockey du Tournoi U13 de Saint-Jérôme.

Le travail dans l’ombre

La 48e édition se tiendra du 24 novembre au 4 décembre, dans l’enceinte des deux patinoires de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord.

« Nous voulions passer au principe de la triple élimination depuis quelques années. On a remodelé la formule et on poursuit le travail. On se relève d’années difficiles. Ça nous a permis de regarder ailleurs pour des commandites, tout en conservant nos fidèles qui sont revenus. Notre renommée, qui s’est développée grâce à notre structure, notre organisation et la passion de nos bénévoles, fait en sorte que les parents et les clubs de l’extérieurs veulent revenir. Par exemple, tous les clubs pee-wee de la Beauce sont de retour parmi nous », a dévoilé le président de la 48e édition, M. Martin Collin, qui oeuvre dans les cercles depuis 10 ans.

Ce dernier a tenu à soulever son chapeau aux bénévoles actuels et à leurs prédécesseurs.

« Je remercie les bénévoles présents et passés. Leur apport est essentiel. Le tournoi représente 83 matchs, donc 110 heures sur la glace. À l’organisation, on parle de 30 heures de rencontres, 20 heures de campagne de financement, soit près de 200 heures de bénévolat au total ou 5 semaines à consacrer par année. C’est beaucoup. Nous comprenons pourquoi nous avons perdu des bénévoles en cours de route, pendant la pandémie », a-t-il ajouté.

Thématique : Passion et amitié

C’est sous le thème « Passion et amitié… une victoire assurée ! » que sera présentée la compétition de cette année.

« Les jeunes se soudent en tant que groupe, lors de la tenue d’un tournoi. Deux mots me sont venus à l’esprit à la recherche du thème : passion et amitié. J’ai pensé à ce qui me motivait à m’impliquer au fil des années. À ce qui pouvait pousser les jeunes à être passionnés autant pour le hockey. Cette passion résulte d’amitiés incroyables, qui sauront ensuite perdurer à travers les années, autant pour les joueurs que pour les bénévoles », a-t-il idéalement justifié.

De son côté, le 48e président d’honneur et récipiendaire du mérite de Hockey Québec à titre d’officiel, André Daoust, a dit avoir accepté le poste pour continuer à se dévouer dans l’ombre auprès des jeunes.

« Le Tournoi U13 est un modèle d’adaptation. En 2005, il était presque en faillite technique. Là, il poursuit son œuvre pour nos jeunes hockeyeurs et hockeyeuses dans un contexte économique particulier. Le hockey est une discipline où l’on apprend à vivre en collectivité, à faire passer l’équipe avant soi-même. Ça permet de se développer comme joueur/joueuse, mais aussi comme être humain », a-t-il fait valoir.

Souvenirs

Le président de la Commission jérômienne des sports, Jean Junior Désormeaux, a rappelé la contribution de son illustre famille au tournoi. Le maire Marc Bourcier a quant à lui souligné dans le programme officiel sa victoire de décembre 2005, à la tête de la formation BB des Lions.

« Ce fut toute une finale, contre l’autre équipe jérômienne. Jade Lauzon et Paméla Casault s’étaient succédées devant la cage. En relève, Jade avait bloqué toutes les attaques adverses en 3e période. J’éprouve de la fierté d’avoir dirigé ces jeunes, en compagnie de Guy Parent et des frères Simon et Philippe Gagné. C’est ça, le tournoi pee-wee : une fabrique de merveilleux souvenirs, que l’on garde toute notre vie. »

Rappelons que la partie d’ouverture de la 48e édition se tiendra le vendredi 25 novembre, dès 19 h 15, lors du duel BB entre les Lions et les Gouverneurs de Terrebonne.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.