| Par lpbw

Réparation de chauffage : le cycle court

Les hivers québécois sont longs, parfois rigoureux et souvent humides, d’où l’importance d’avoir un système de chauffage en bon état de fonctionnement.

Lorsque celui-ci cesse de chauffer, projette de l’air froid et laisse une sensation de fraîcheur, c’est signe qu’il y a un problème. Si le propriétaire est en présence d’un système électrique, changer la plinthe est souvent la solution. Il est fortement recommandé de faire appel à un expert pour éviter tout problème. La réparation peut être plus complexe lorsqu’il s’agit de systèmes à air pulsé et d’installations de chauffage à l’eau chaude.

Un problème commun

Si le chauffage démarre puis s’interrompt rapidement après quelques minutes, le problème est probablement celui appelé le cycle court. Commun à plusieurs systèmes de chauffage, il fait référence à une défectuosité mécanique qui entraîne une fin prématurée du cycle, d’où son nom « cycle court ».

Des pistes à essayer

Sa cause peut provenir d’un thermostat mal calibré. Une surchauffe de l’échangeur de chaleur situé dans la fournaise provoque alors l’implication du dispositif de sécurité qui éteint le système. Pour remédier à ce problème de cycle court, il est conseillé de vérifier la justesse du thermostat en le comparant avec un second thermostat. Si les deux lectures de température ne concordent pas, le thermostat principal a donc besoin d’une réinitialisation.

Généralement les systèmes de chauffage sont dotés d’un dispositif de réinitialisation. De nombreux problèmes mécaniques mineurs, qui sont souvent la cause d’un mauvais fonctionnement du chauffage, peuvent ainsi être résolus par un simple appui sur ce bouton.

Il est aussi important de vérifier l’alimentation électrique de son installation de chauffage. Un disjoncteur s’étant enclenché, causant l’interruption de l’apport en électricité, pourrait être la cause du problème subi. Si le disjoncteur s’enclenche fréquemment, ce n’est pas normal. Un expert en réparation de chauffage devrait alors être contacté.

Un dernier point à vérifier se situe au niveau des interrupteurs principaux, tant de l’unité intérieure que de celle à l’extérieur. Est-ce qu’ils sont bien en fonction? Reçoivent-ils l’électricité qu’ils devraient recevoir? Encore ici, faire appel à un spécialiste en réparation de chauffage peut éviter des blessures ou des problèmes supplémentaires dus à une réparation inadéquate.

Comment prévenir

Les systèmes à air pulsé et à eau chaude devraient être vérifiés annuellement, mais entretenus de façon saisonnière. Le thermostat doit être le premier élément à vérifier. Est-il positionné sous le bon mode de chauffage? Le remplacement de la batterie a-t-il été fait récemment?

Il faut aussi s’assurer que, si cela s’applique, les brûleurs de la fournaise ou de la chaudière sont en bon état et présentent de belles flammes de forme ovale et mince, présentant une couleur bleue prononcée.

Les filtres du système de chauffage doivent aussi être changés fréquemment. La saleté s’y accumule, empêchant une entrée d’air normale et entraînant ainsi l’apparition de problèmes. Le nettoyage des conduits d’air doit aussi être fait à tous les ans. La qualité de l’air en sera, par le fait même, grandement améliorée.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août