Nathalie Martin avec l'auteure Sonia Paquette lors du lancement de son troisième livre à la boutique Design & Babioles
|

Un troisième roman pour Sonia Paquette

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. >Sonia Paquette, une auteure native de Saint-Colomban, a procédé au lancement de son troisième livre, intitulé Tara, vendredi dernier, à la boutique Design & Babioles de Saint-Jérôme.

Je ne m’attendais pas à avoir autant de monde et j’ai eu de belles surprises», nous confie l’auteure de 42 ans de Mirabel. Cette dernière travaille à temps partiel à la boutique ce qui lui permet d’écrire, sa passion. Elle nous confie avoir beaucoup lu dans sa jeunesse, «toutes sortes de livres», elle avait fréquemment un livre sous la main. La créativité l’a toujours fascinée.  Elle nous dit avoir une imagination très fertile. «J’ai toujours eu des scénarios dans ma tête! Je vois les personnages avec le déroulement de l’histoire.

Elle a publié son premier roman, Je reviendrai, il y a trois ans. Son dernier bouquin, un roman d’aventures, a été publié aux Éditions de l’Apothéose. «J’avais envie d’essayer autre chose !», souligne-t-elle ajoutant qu’elle est une passionnée de culture et d’histoire.

Justement, pour Tara, elle a fait de nombreuses recherches sur l’époque des Vikings.  «L’histoire se déroule en Europe, plus précisément en Irlande, Angleterre, Norvège, Suède, Danemark puis aux Pays-Bas et en France. Un de mes personnages principaux, Tara est retrouvée à demi ensevelie dans la terre par des prêtes sur une île d’Europe (Irlande).»  L’histoire veut qu’à ses dix-sept ans, Tara soit enlevée par les Nordiques. Le chef rebelle qui devait la vendre après son enlèvement change d’idée et l’amène avec lui sur son continent, la Norvège. «Le reste de l’aventure se déroule sur cette terre froide, sauvage, mais tout aussi magique où l’on découvre une belle culture et des croyances étonnantes.»

Le site web de l’auteure au www.soniapaquette.com

Prologue

Ils apparaissaient comme des monstres, et inspiraient la terreur. Ils étaient les géants du Nord, des géants aux armures de cuir et de fer qui se battaient sans craindre la mort. La rumeur disait qu’ils agissaient comme des êtres ignobles et sans scrupules. Tout le monde craignait un jour de croiser leur chemin. Et, priait pour que cela n’arrive pas…

Elle était la fille des prêtres, une jeune femme pleine de douceur et de bienveillance. Elle était aussi la fille de la terre, au don exceptionnel. Sur son île, on ne parlait que de sa grâce et de sa beauté, et on racontait qu’elle était une déesse incarnée. Entourée de ses pères, elle menait une vie sereine, jusqu’à ce qu’elle croise un jour le chemin des géants…

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.