Raphaël Dénommé a écrit sa toute première chanson à l’âge de 17 ans.

| Par Ève Ménard

Raphaël Dénommé sort un mini-album en anglais

Raphaël Dénommé ne mâche pas ses mots concernant l’apport de la musique dans sa vie : « Ça m’a sauvé et ça continue de le faire », affirme-t-il.

Jeune, l’auteur-compositeur-interprète est renvoyé de son école secondaire. Il vit aussi des problèmes de consommation qui le mèneront en thérapie. Puis, l’art est arrivé dans sa vie. « Autant dans les beaux moments que les moins beaux, la musique est toujours là. »

L’artiste connaît d’ailleurs un début d’année bien au-delà de ses attentes, lui qui mentionne de toute manière, ne jamais s’attendre à rien. Bien ancré dans le moment présent, il savoure la sortie de son nouvel EP, Hard Times and Broken Mind (Vol. 1), survenue le 28 janvier dernier.

Souffrance amoureuse

L’amour, dans toute sa beauté et sa souffrance, en est le fil conducteur : le minialbum aborde d’abord la naissance du sentiment amoureux, pour ensuite se diriger vers la rupture, l’ennui, puis le rétablissement. Après un premier EP en 2016 et un album complet, Bayou St-Laurent, en 2018, c’est la première fois que Raphaël Dénommé propose une oeuvre en anglais. Dès l’écriture de sa première chanson à 17 ans, il avait déjà le réflexe d’écrire dans les deux langues.

Initialement, le chanteur était censé poursuivre la promotion de son album Bayou St-Laurent. Mais la pandémie a changé les plans. Il a donc profité de ce temps d’arrêt pour travailler son EP et l’enregistrer. Raphaël a d’ailleurs très hâte de reprendre la route et de retrouver son public dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Inspirer les plus jeunes

Tout juste avant le début de la pandémie, l’artiste s’est acheté une résidence dans les Laurentides, à Sainte-Marguerite-du-Lac- Masson, où il réside depuis bientôt deux ans. Il souhaitait se rapprocher de la nature.

Au printemps, il compte déjà retourner en studio pour enregistrer un nouvel album en français. Puis, éventuellement, sortir le second volume de Hard Times and Broken Mind.

Entre temps, l’auteur-compositeur-interprète aura aussi la chance d’être ambassadeur à la Finale régionale de Secondaire en spectacle dans les Laurentides. Cet honneur le touche particulièrement.

« Je trouve ça le fun de pouvoir travailler avec les jeunes, connaître leurs passions et leur démontrer que dans la vie, il n’y a pas seulement un chemin de préétabli. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.