(Photo : Aurélie Moulun)

Megan Andrews au Théâtre Gilles-Vigneault : De l’arrière à l’avant-scène

Par Aurélie Moulun

À 21 ans, Megan Andrews, auteure-compositrice-interprète originaire de Saint-Jérôme, assurera la première partie de Marc Dupré, lors de son passage au Théâtre Gilles-Vigneault le 20 avril prochain.

C’est dans la loge du théâtre que Megan m’a accueilli. Ce théâtre, elle le connait déjà par cœur puisqu’elle y travaille depuis l’âge de 15 ans. D’abord à la billetterie, elle est aujourd’hui cheffe de salle. « Je sais que ce n’est pas commun comme emploi pour une personne de 15 ans », lance-t-elle en riant.

« Mais il y à ma tante qui travaille à la billetterie et qui m’en parlait vraiment beaucoup! Alors je me suis lancée parce que je trouvais ça super intéressant de voir l’envers de la médaille. En sachant que je souhaitais baigner dans le milieu artistique, pour moi c’était parfait d’être dedans et de voir l’envers du décor », raconte-t-elle en sirotant un thé glacé.

Propulsée par le Théâtre Gilles-Vigneault

Cela fait déjà plusieurs années que Megan donne de petits spectacles dans la région. Conscient de son talent, c’est le Théâtre Gilles-Vigneault qui l’a proposé comme première partie à l’équipe de Marc Dupré.

« Comme ça fait longtemps que je travaille au théâtre, le personnel m’a vu évoluer. Donc de fil en aiguille, à force de voir mon évolution et de voir comment ça se dirige, le théâtre a eu envie de me donner un petit coup de pouce ! », dit-elle tout sourire.

« Nous avons vu grandir Megan depuis qu’elle a 15 ans. […] C’est pourquoi nous sommes si heureux de lui offrir cette opportunité. Sa passion pour la musique l’amène sur les planches du Théâtre Gilles-Vigneault aujourd’hui et qui sait ce qui l’attend ces prochaines années. Je tiens également à remercier l’équipe de Marc Dupré pour sa générosité », mentionne David Laferrière, directeur général et artistique du Théâtre Gilles-Vigneault dans un communiqué.

D’ailleurs, elle considère que son répertoire musical s’agence bien avec celui de Marc Dupré. « Je pense que dans le type de musique et le type d’interprétation, ça se rejoint quand même bien. Je me le suis déjà fait dire, ‘’t’a un petit son Marc Dupré’’. J’essaie tout le temps d’aller vers des mélodies qui bougent un peu plus et de ne pas juste être dans le dramatique. On dirait que je trouve ça trop facile quand tu veux mettre de l’émotion dans quelque chose, de juste jouer avec la musique. »

Elle travaille donc à équilibrer ses morceaux. « Je ne veux pas que ça soit trop triste et je ne veux pas que ça soit trop joyeux. Je veux trouver un entre-deux pour qu’on soit capable de porter attention aux paroles aussi », ajoute l’artiste.

En duo avec Kevin Bazinet

Le 20 avril, Megan, qui fait aussi un baccalauréat-maîtrise en Psychoéducation, présentera autant de ses compositions que des reprises de chansons. « C’est vraiment pour aller chercher le plus grand public possible. Donc je vais essayer de faire une chanson plus pour les jeunes, une chanson qui va chercher un peu plus le grand public et je vais faire de mes chansons aussi », explique la jeune artiste.

Mais, elle n’assurera pas entièrement seule la première partie du spectacle. Elle offrira également une performance en duo avec le chanteur Kevin Bazinet.

« Kevin, c’est mon producteur. Donc toutes les chansons que j’enregistre, c’est avec lui que je le fais, dans son studio. En fait, il va venir faire le duo qu’on a co-écrit, une des chansons qu’on a sortie cet automne.

Megan Andrews, déjà une habituée de la scène

Dès son entrée au secondaire, Megan s’est laissé porter par la musique. « J’ai fait le concours Secondaire en spectacle les cinq années de mon parcours au secondaire. Entre temps j’ai aussi fait Rivière-du-Nord en chansons. Ça, ça m’a menée à faire la première partie des 2Frères à Sainte-Sophie avec l’équipe du concours, lors de la fête nationale », raconte-t-elle.

Puis, la même année, elle s’est fait repérer au cours d’un autre événement. Cela l’a finalement amené à faire la première partie de Marie-Chantal Toupin. D’ailleurs, lors du retour de l’émission Star Académie, Megan Andrews était la toute première artiste à passer une audition !

Après le EP, l’album

À l’automne dernier, Megan a dévoilé son tout premier EP composé de quatre chansons de son cru. Elle me raconte que, présentement, elle travaille sur un album de 12 chansons. « Il m’en reste cinq à écrire et j’en ai déjà deux de finies et enregistrées jusqu’à maintenant. »

« Le EP, il est un peu plus dans le fait de partir de plus bas, de quand ça ne va pas et d’essayer de se sortir de ça. L’album est plus positif, on s’en va plus vers des jours meilleurs disons ! », ajoute Megan.

D’après ses estimations, l’album devrait être complété et devrait voir le jour en 2024. En attendant, son EP est disponible sur toutes les plateformes et le public pourra la découvrir en spectacle lors de la première partie du spectacle de Marc Dupré au Théâtre Gilles-Vigneault.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *