Madeleine Péloquin
|

De l'action encore et encore

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Les cascades, il en mange tellement qu’il veut les tourner lui-même. Guillaume Lemay-Thivierge, neuf ans après Nitro, a repris son rôle de Max dans le film d’action Nitro Rush. Cette fois, il va porter au secours de son fils de 17 ans, Théo, qui vient d’être recruté par une organisation criminelle. Et des cascades, il y en a!

Au programme, tension et suspense, évasion de prison, drogue, sensualité, intrigues et séduction, en plus d’une scène de "non-amour"…Un film qui commence fort et captive, dès les premières images, pour se terminer 1h36 plus tard sur une fin qui laisse la porte ouverte à une suite après avoir offert une histoire qui ne laisse pas une seconde de répit aux spectateurs. Le natif de Saint-Jérôme, Guillaume Lemay-Thivierge, et Madeleine Péloquin, qui tient le rôle principal féminin de Daphné, une séduisante femme fatale, étaient de passage dimanche au cinéma Carrefour du Nord pour nous en parler. Il y est question de la nitro rush une drogue plus puissante que l’ecstasy, de l’histoire d’un fils et d’un père qui veut se racheter, qui se déchirent, se rapprochent, se haïssent et…Bref, une immersion dans le monde du crime avec au menu opérations policières, gangsters, gangs et manipulations.

Cascades et adrénaline

Guillaume Lemay-Thivierge a réalisé pratiquement toutes ses scènes de cascades. «Il y a des moments très précis où j’ai laissé ma place à ma doublure. À un moment donné, il faut que ton orgueil se tasse et que tu deviennes responsable. Dans un film d’action, tu ne peux pas te dire: je vais aller jusqu’au bout quitte à te blesser, tu as une production à terminer!»

Madeleine Péloquin a fait toutes ses cascades, une première expérience. «Oui, j’ai tout fait et je suis bien fière. Sous l’adrénaline, tu ambitionnes», nous confie-t-elle ajoutant que le travail des cascadeurs est précieux. «On avait tous les deux des doublures qui faisaient toutes les répétitions et nous montraient la chorégraphie des combats.»

Guillaume renchérit : «Le moment précis où Max tombe sur un pare-brise de voiture, il n’y a pas de trucage, c’est un vrai pare-brise et là j’ai laissé ma place à un cascadeur.» Une scène impressionnante est celle d’une bagarre tournée dans les douches de l’Université de Montréal tournée en plan-séquence.

On rappelle que l’acteur s’est entraîné pour le film au Gym X à Saint-Jérôme. «Je m’entraîne là depuis plusieurs années. Ce sont eux qui m’ont montré à quelle distance je pouvais sauter pour une des scènes»!

Le film prend l’affiche au Québec ce mercredi 31 août.

Nitro Rush, réalisé et cosénarisé par Alain Desrochers, a été présenté en grande première mondiale dans le cadre de la 19e édition du Festival international du film de Shanghai dans la catégorie du Jackie Chan Action Movie Week , en juin dernier, à Shanghai, en Chine. Ce long-métrage a déjà été vendu au Japon, en Amérique latine et en France ainsi qu’à la Corée du Sud, à l’Allemagne et à la Turquie.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.