|

2022 en culture: Les coups de coeur d’Ève

Par Ève Ménard

Retour dans les salles de spectacles, retour dans les centres d’exposition, retour dans les cinémas: enfin, l’année 2022 nous aura permis de renouer pleinement avec la culture. Voici mes coups de coeur de la dernière année.

Van Gogh – Distorsion

Cette fabuleuse exposition est développée en 3 étapes : les visiteurs découvrent d’abord de rares esquisses du peintre. Ensuite, ils sont transportés dans la seconde galerie qui s’amuse à s’imaginer ce que Van Gogh ferait des outils de création moderne. Enfin, on termine dans un univers enivrant et spectaculaire, où on découvre les plus grands tableaux de l’artiste.

C’est une expérience unique, à vivre absolument. L’exposition est d’ailleurs de retour depuis le 26 décembre au Palais des congrès de Montréal.

Petite maman

Voici un film absolument merveilleux. D’une grande tendresse, cette œuvre plonge dans une amitié toute simple entre deux jeunes filles, Nelly et Marion. Nelly vient tout juste de perdre sa grand-mère et ses parents nettoient la maison de cette dernière. C’est en se promenant dans les bois qu’elle rencontre Marion. Celle-ci est en réalité la mère de Nelly, au même âge qu’elle. C’est une rencontre touchante entre les deux générations.

Les dialogues sont courts et peu nombreux, à l’image de deux enfants qui se parlent entre eux. Mais la douceur transperce l’écran, tout au long du film. Une grande œuvre, en toute simplicité.

Schitt’s creek

Dans la dernière année, j’ai terminé l’excellente série canadienne Schitt’s Creek. L’humour y est délicieux. Ça raconte les déboires de la riche famille Rose qui se retrouve ruinée et doit s’installer dans la petite ville de Schitt’s Creek. On plonge dans leur nouveau quotidien, sans argent. La 6e et ultime saison est la meilleure, sans aucun doute. Particulièrement touchant et toujours aussi drôle, ça vaut la peine d’aller jusqu’au bout!

J’aime Hydro

Enfin, j’ai pu assister cette année à une des dernières représentations de la pièce J’aime Hydro, jouée et écrite par Christine Beaulieu. Après en avoir entendu parler abondamment, mes attentes étaient particulièrement élevées. Et elles ont été facilement dépassées. Cette œuvre documentaire est incroyablement bien ficelée et devrait être vue dans toutes les écoles. C’est une manière efficace de faire comprendre un sujet pourtant complexe. Publiée également sous forme de livre et en balado, la pièce reste accessible pour ceux et celles qui ne l’ont pas vue, ou qui souhaitent la revoir!

 

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.