(Photo : HÉPAN)
|

Les bons coups environnementaux

Par Rédaction

Plusieurs initiatives citoyennes et locales permettent d’améliorer les choses pour l’environnement, un petit geste à la fois. Voici quelques bons coups, pour vous inspirer à contribuer à l’effort environnemental.

HÉPAN acquiert un terrain de 4,7 hectares

Héritage Plein Air du Nord (HÉPAN) a fait l’acquisition d’un nouveau terrain d’une superficie de 4,7 hectares (11,6 acres), le 17 mars dernier. Le terrain est situé à Prévost et il est très apprécié des randonneurs. Il fait aussi partie d’un corridor faunique, qui permet le déplacement des mammifères ayant besoin d’un plus grand domaine vital.

D’une grande valeur écologique, hydrologique, faunique et floristique, ce terrain est traversé par la décharge d’une tourbière ouverte et riche, dont l’amont est déjà protégé à perpétuité et est propriété d’HÉPAN, et par le ruisseau Marois, tributaire important de la rivière du Nord. C’est également à cet endroit que des bénévoles ont installé le banc qui offre une vue imprenable sur le marais.

HÉPAN tient à remercier M. Marc Duguay, propriétaire du terrain. Depuis des années, il a consenti au droit de passage des randonneurs. Il se dit fier de participer à la protection du territoire.

Rhéal Fortin, député de Rivière-du-Nord.

Rhéal Fortin, député de Rivière-du-Nord.

Rhéal Fortin poursuit son engagement carboneutre

Le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, confirme le renouvellement de sa certification auprès de Carboneutre Québec pour une quatrième année consécutive. Par ce geste concret, le député contribue au retrait de l’atmosphère des émissions de gaz à effet de serre émises dans le cadre de ses activités professionnelles.

Depuis le début, c’est l’équivalent de 255 épinettes noires qui ont été plantées dans la forêt boréale sur des terres du domaine public. Les plantations et les affirmations de séquestration sont validées par une tierce partie indépendante, soit le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

Pour 2023, le député compensera pour l’émission de 9,71 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Cela comprend non seulement les déplacements entre sa résidence personnelle et le Parlement, mais aussi les cellulaires, les ordinateurs, les imprimantes, ainsi que le chauffage du bureau de circonscription.

Prévost : une écocontribution sur les contenants à usage unique

Paul Germain est maire de la ville de Prévost.

Depuis le 1er juillet 2022, Prévost applique une redevance sur les contenants à usage unique. Après 2 trimestres, celle-ci a permis de récolter 22 000 $. « On prévoit autour de 75 000 $ par année. Les deux premiers trimestres sont inférieurs à cette attente, puisque les compensations laissées aux commerces étaient plus élevées pour défrayer les coûts de compatibilité et de logistique de mise en application », nous explique Gabrielle Malacket, aux communications de la Ville de Prévost.

Les fonds recueillis servent à financer d’autres initiatives de réduction des déchets. En ce moment, trois projets sont en cours : l’élaboration d’un système de consigne de contenants chez les restaurants et épiceries pour les commandes pour emporter; un Défi Zéro-déchet qui accompagnera 20 familles prévostoises; et la revente de composteurs domestiques à prix réduit. Un appel de projets est publié mensuellement depuis mars.

« Malgré les craintes de plusieurs commerçants, la mise en application s’est très bien déroulée et pratiquement tout le monde s’est adapté », se réjouit Mme Malacket.

Le mont Kaaikop sera protégé

Mont-Kaaikop

(Photo : Archives)

En décembre, le gouvernement du Québec a annoncé que les forêts du mont Kaaikop, à Sainte-Lucie-des-Laurentides, deviendraient une aire protégée. Ce projet a pris 10 ans d’efforts citoyens avant de se concrétiser.

Les 40,5 km2 de milieux naturels qui seront conservés représentent 0,2 % du territoire des Laurentides. Lorsque leur protection sera finalisée, les aires protégées passeront donc de 8,9 à 9,1 % des Laurentides. Rappelons que l’objectif de l’ONU et du gouvernement québécois est d’atteindre 30 % du territoire protégé d’ici 2030.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *