(Photo : Courtoisie)
Jean-François Gratton s’est découvert une passion.
|

Atelier des aînés : Une retraite active pour Jean-François Gratton

Par France Poirier

Retraité du Service de police de Saint-Jérôme, Jean-François Gratton s’est découvert une passion pour la fabrication d’objets en bois.

« Je ne connaissais rien au bois avant de venir à l’atelier. J’ai commencé bien avant ma retraite dans mes passe-temps, mais depuis ma retraite, j’y vais plus régulièrement », explique Jean-François Gratton.

Avant la COVID, cinq personnes venaient à l’atelier pour y travailler le bois. Différents objets sont réalisés. « Ce qui fait fonctionner la menuiserie, ce sont les demandes des clients. On fait du sur-mesure. Les gens nous apportent des idées, dessins ou photos de différents projets et on tente de les faire. Par exemple, une personne déménage dans un centre d’hébergement. Elle a besoin d’une plus petite pharmacie, mais n’en trouve pas. Elle nous donne les mesures et on lui fait. Ici, pas de menuisier ou d’ébéniste, juste des bénévoles qui aiment travailler le bois », explique M. Gratton.

Un banc d’apprentissage créé par les bénévoles de l’Atelier des aînés. Photo : Courtoisie

L’Atelier des aînés vend ses objets à prix très compétitifs, comme il n’y a pas de main d’oeuvre à payer. « Depuis le début de la COVID, l’atelier est fermé, mais Jean-François prend les commandes sur Facebook et les clients viennent ramasser leur commande sans contact. Les ébénistes en herbe peuvent fabriquer des portes d’armoire, des bancs de toute sorte, des petites tables, des jouets en bois, des jeux de crible, des patères, des coffres à jouets, des cabanes d’oiseaux, etc. » De plus, ils font aussi des urnes pour les humains et aussi pour les animaux.

L’atelier des aînés est un organisme à but non lucratif qui sert de centre d’activités pour les personnes âgées de 50 ans et plus.

Plusieurs cours, autres que la menuiserie y sont offerts : peinture sur bois, sur toile, stretching, danse, activités comme la pétanque à l’extérieur l’été, à l’intérieur sous une autre forme et d’autres cours également. Cela dépend surtout de la demande.

Les personnes intéressées à faire du bénévolat à l’Atelier des aînés peuvent aller voir le fonctionnement sur rendez-vous. L’atelier accepte les dons d’outils, de bois en bon état. « Nous avons des outils qui datent et qui doivent être réparés ou changés. »

L’Atelier des Aînés de Saint-Jérôme a pour mission de sortir les aînés de l’isolement. Les activités libres et les ateliers permettent de belles rencontres, de nouvelles amitiés.

Les activités libres et les ateliers permettent de maintenir la forme, la dextérité, la motricité tout en s’amusant. L’Atelier est fermé jusqu’à nouvel ordre à cause des mesures sanitaires.

L’Atelier des Aînés de Saint-Jérôme est situé au 668 Labelle, Saint-Jérôme

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Brigitte Martin

    Bravo, Jean-François c’est un belle article sur toi et tes grands talents. En plus de faire parler et connaître l’atelier des aînés.
    Une admiratrice…Mme tricotin!

    Brigitte Martin à bientôt!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.