|

Une simulation d'accident pour sensibiliser les finissants

Par Lpbw

JEUNES . À l’approche du bal des finissants, le Club optimiste de Prévost a tenu pour une 3e année une simulation d’accident mortel à l’École polyvalente Saint-Jérôme afin de conscientiser les jeunes de secondaire 5 à l’alcool au volant.

Le scénario se veut le plus réel possible afin de mieux sensibiliser les élèves. Dans un premier temps, on voit des jeunes jouer au «beer bong» lors d’une fête. Un d’entre eux, passablement éméché, quitte le groupe et décide de prendre le volant. Deux amis embarquent avec lui. Et la catastrophe survient.

Le conducteur perd le contrôle et a un accident. Sa copine meurt alors que son ami est gravement blessé. Le chauffard est arrêté par la police.

Ensuite, le scénario nous transporte aux funérailles de Stéphanie, morte dans l’accident. Chaque ami prend la parole. Tous affirment que le groupe ne sera plus jamais pareil et regrette de ne pas avoir convaincu l’ami ivre de ne pas prendre le volant.

« On veut vous garder»

Cette simulation a semblé touché les quelque 50 élèves qui se sont réunis dans l’auditorium de l’école.

« Cette mise en scène parle beaucoup. Nous n’avons pas besoin de rien ajouter après ça. J’espère seulement que ça va changer vos prochaines décisions lorsqu’il y aura de l’alcool», a affirmé Annie Sarrazin, directrice adjointe à l’École polyvalente Saint-Jérôme.

De son côté, Claude Poussard, du Club optimiste de Prévost, avait un message à livrer aux jeunes.

« On a besoin de vous, vous êtes notre relève. C’est vous qui allez nous guérir, qui allez être nos ingénieurs… On vous aime. On veut que vous soyez là demain matin. On veut vous garder».

Des sept "acteurs" qui ont participé à la simulation, certains étaient secoués après leur expérience. C’est le cas de William Paiement qui jouait le chauffard.

« J’ai vu ce que c’était se faire arrêter par la police et je ne veux plus ne jamais vivre ça», a-t-il raconté.

De son côté, Stéphanie Coursol (la morte dans la simulation) tenait à participer à cet événement afin de sensibiliser ses amis à l’alcool au volant.

10 $ pour le taxi

Des coupons-taxi de 10 $ ont été remis à chaque élève à la fin de l’activité. Les jeunes peuvent les utiliser dans toutes les entreprises de taxi des Laurentides.

« 80 % des billets sont utilisés», se réjouit Claude Poussard, qui remarque un changement de mentalité chez les jeunes concernant l’alcool au volant.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.