| Par lpbw

Une employée de Lafontaine parmi les meilleures gérantes au monde

SAINT-JÉRÔME. Manon Régimbald a imité son frère Luc en remportant le Mérite Ray Kroc, un prix accordé à seulement 1% des meilleurs gérants des restaurants McDonald’s dans le monde.

L’employée du restaurant de Lafontaine à Saint-Jérôme a été sélectionnée puisqu’elle a atteint des résultats supérieurs quant à la performance de son équipe, qu’elle a démontré l’excellence opérationnelle de son restaurant, qu’elle sait offrir une expérience hors pair à ses clients et qu’elle crée un environnement de travail positif pour tous les employés.

«Je connais plusieurs gérants, mais j’en connais seulement un qui a mis la main sur ce prix et c’est mon frère Luc», lance fièrement Mme Régimbald. Son frangin, qui est directeur des McDonald’s de la famille Giguère, a remporté le prix en 2008.  

Celle qui fête ses 30 ans au sein de la multinationale ne s’attendait jamais à remporter ce prestigieux prix.

«C’est quelque chose qui est tellement inaccessible que tu ne travailles pas en fonction de ça. Lorsque le président de McDonald’s Canada t’appelle et te dit que tu viens de gagner le prix Ray Kroc, c’est impressionnant», raconte la souriante employée de 54 ans.

La récipiendaire du prix a passé une semaine en Floride avec sa sœur, toutes dépenses payées, et a reçu un mois de salaire en cadeau. «Je me suis vraiment fait gâter». 

Une passion
 
Mme Régimbald a commencé à travailler chez McDo à temps partiel il y a 36 ans. Un an et demi plus tard, à l’âge de 18 ans, elle devenait la plus jeune gérante de la multinationale au Canada.

Après une pause de six ans pour élever son garçon qui travaille maintenant à temps partiel au restaurant, elle était de retour chez McDonald’s. Même après plus de trois décennies, la cadre est toujours aussi passionnée par son travail.

«C’est vraiment une passion. Tous les jours, c’est comme une boîte à surprise. J’arrive ici et je ne sais jamais ce qui va se passer», souligne-t-elle.         

Chaque fois qu’elle met les pieds au restaurant, elle s’assure que ses employés soient heureux. «Je dis toujours aux employés que lorsqu’ils enfilent leur uniforme, le sourire en fait partie».

Pour elle le travail d’équipe est primordial. «Même si tu es la meilleure personne au monde, si tu n’as pas d’équipe, tu n’es rien. Il faut travailler en équipe pour réussir à atteindre les objectifs».

En ce sens, le prix qu’elle a remporté rejaillit sur tous les employés du McDo de Lafontaine. 

De leur côté, ses assistants-gérants, Pierre-Olivier Allaire et Jean-Philippe Doraps, reconnaissent l’implication au travail de Mme Régimbald.    

«Elle est très dynamique et donne beaucoup de son temps», mentionne Pierre-Olivier.

«Si elle pouvait dormir ici, elle le ferait», ajoute Jean-Philippe.

Axé sur le client

Depuis ses débuts, Mme Régimbald observe que l’entreprise de restauration rapide s’est «énormément développée et améliorée».

Elle constate que la mise en place de bornes de commandes interactives permet un service plus axé sur le client.

«Avant la caissière disait: "bonjour, on peut prendre votre commande ?" et le prochain client voulait être servi rapidement. Avec les bornes, le client peut voir tout le menu et prendre son temps. De plus, l’hôtesse est là pour l’aider et répondre à ses questions».

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.