| Par lpbw

Une élève de Saint-Jérôme part étudier 11 mois au Costa Rica

VOYAGE . Jade Boisvert, 16 ans, n’a pas peur de l’aventure. En août prochain, cette élève de secondaire 4 inscrite au programme international à l’École polyvalente Saint-Jérôme s’envolera pour le Costa Rica où elle demeurera pendant 11 mois dans une famille costaricaine.

Jade fait partie des quelque 12 000 jeunes de partout à travers le monde qui, chaque année, partent étudier et apprendre une autre langue dans un autre pays grâce à AFS, un organisme sans but lucratif qui promeut les échanges interculturels et l’implication communautaire.

« Ça va être une expérience unique. Je vais pouvoir apprendre une nouvelle langue, découvrir une nouvelle culture, une autre façon de vivre», lance la pétillante adolescente.

Là-bas, Jade vivra comme tous les jeunes de ce pays d’Amérique centrale: elle ira à l’école, se fera des amis, participera à des activités avec sa famille d’accueil, consommera la culture du pays.

La Jérômienne a choisi le Costa Rica notamment pour sa langue et son style de vie.

« L’espagnole est une langue qui s’apprend rapidement et j’ai déjà une basse dans cette langue puisque je l’ai déjà étudiée. De plus, ce pays est pas trop différent du nôtre. Ce sera donc moins dépaysant que si j’allais en Chine ou en Inde, par exemple», raconte-t-elle.

Un choc culturel

Bien sûr, Jade n’est pas sans crainte. Elle sera à plus de 7 000 km de sa famille, vivra dans une autre langue et avec une famille qu’elle apprendra à connaître.

« AFS nous a dit que les deux premières semaines, on allait vouloir pleurer tous les jours parce que les gens ne nous comprendront pas et nous ne comprendrons pas les gens», souligne-t-elle.

Afin de préparer les jeunes au choc culturel, cet organisme donne un camp de trois jours avant le grand voyage.

Peu importe les peurs associées à un tel projet, le désir de Jade de découvrir de nouveaux horizons est plus fort que tout. « L’aventure, j’en mange», lance-t-elle.

Si un problème survient, elle pourra toujours compter sur sa famille d’accueil ou un membre d’AFS.

Apprendre à se connaître

Avant de partir Jade Boisvert devra faire ses devoirs. En effet, en plus de remplir plusieurs documents et répondre à différents questionnaires, elle doit effectuer des recherches sur son pays d’accueil et aussi sur le Québec.

« C’est drôle à dire, mais il faut que je me renseigne sur mon pays pour pouvoir en parler rendu là-bas», souligne-t-elle.

Durant ce voyage de près d’un an, l’adolescente apprendra assurément à mieux connaître ses intérêts.

« J’y vais notamment pour me trouver. Là-bas, je vais vivre autre chose, apprendre une nouvelle culture et peut-être que je vais découvrir ma passion et trouver le métier que je vais faire plus tard», termine-t-elle.

Pour réaliser ce projet, Jade doit amasser 5 000 $ en dons d’ici le 25 mai pour AFS Interculture Canada, un organisme accrédité par l’UNESCO. Pour l’appuyer, vous pouvez communiquer avec elle par courriel à boisvert.jade@hotmail.com

Des reçus d’impôts sont remis pour tous les dons de 20 $ et plus.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.