| Par lpbw

Une collecte de fonds pour aider les inondés

PRÉVOST. À la suite des inondations qui ont causé d’importants dommages à onze résidences de la rue Leblanc à Prévost, une citoyenne a décidé de lancer une campagne de sociofinancement sur le site One Dollar Gift.

«Les assurances ne paient pas et le gouvernement va payer seulement à condition que les résidents paient leurs rénovations. Toutefois, certaines personnes n’ont pas les moyens de faire rénover leur maison puisque ça va coûter cher», rapporte Marie-Ève Cloutier, l’initiatrice de cette collecte de fonds.

La maison, que possèdent ses parents depuis 26 ans, a été inondée le 16 avril. Le sous-sol où vivent sa sœur et ses quatre enfants a été principalement touché. Ceux-ci doivent se résigner à coucher sur le divan dans le salon. «Ils sont très démoralisés. Ma famille et moi essayons d’aider autant qu’on peut, mais nous ne gagnons pas de gros salaires», raconte Mme Cloutier. Celle-ci aimerait que la Ville de Prévost débloque des fonds afin d’aider les inondés.

De l’argent pour l’hôtel

Pour l’instant, la Ville ne prévoit pas donner de sous pour aider les résidents dans leurs rénovations. «C’est du domaine de la sécurité publique. Il faut qu’il y ait un décret du gouvernement provincial», explique le maire de Prévost Germain Richer.

Notons que la semaine dernière, le gouvernement a décidé d’ouvrir son programme d’aide financière aux sinistrés de 53 nouvelles municipalités, dont celle de Prévost. Le maire affirme toutefois que des inondés ont reçu de l’argent pour se loger à l’hôtel la semaine dernière.

Par ailleurs, M. Richer note que la Ville donne de l’argent à la Croix-Rouge qui aide les sinistrés. Enfin, il mentionne que la Ville a déployé beaucoup de ressources sur place, le jour et la nuit.  

Réticents à donner

Marie-Ève Cloutier observe que les citoyens sont réticents à donner des sous. Au moment d’écrire ses lignes, lundi matin, seulement 84$ ont été recueillis. Elle souhaite en parler le plus possible afin d’augmenter ce montant.  

«Peu importe le don, l’important c’est le geste. Peu importe le montant, il sera bien accueilli. Merci infiniment à ceux qui veulent nous aider. Parlez-en autour de vous! Ils ont tellement besoin de vous!», écrit-elle sur le site de sociofinancement. 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.