Marc Robillard et Yannick Carrière Valade se sont fait tatouer le symbole de la trisomie. Avec eux sur la photo, les tatoueurs Max Roberts et Dave Sullivan ainsi que la propriétaire Pénélope Héroux.

| Par France Poirier

Un tatouage pour la cause

Trisomie 21

Afin de souligner la Journée mondiale de la trisomie 21, le 21 mars dernier, un mouvement mondial a touché Saint-Jérôme alors que des gens se font tatouer trois chevrons qui représentent les trois chromosomes et amasse de l’argent pour cette cause.

Suite au mouvement qui a débuté au Texas et qui a touché plusieurs régions du Québec, Yannick Carrière Valade et son copain Marc Robillard de Saint-Jérôme ont décidé de poser le geste en se faisant tatouer pour la cause.

« Ayant travaillé dans un camp de vacances qui accueillait des personnes adultes trisomiques, j’étais sensibilisé par cette cause et je voulais faire quelque chose de concret. Quand j’ai entendu parler du mouvement, je me suis dit pourquoi ne pas le faire à Saint-Jérôme et mon ami a aussi embarqué avec moi. J’ai mis un message sur Facebook comme de quoi je cherchais un tatoueur pour cette cause. Les propriétaires de l’équipe Pénélope Art corporel de Saint-Jérôme m’ont immédiatement répondu », souligne Yannick.

« Nous sommes sensibles à cette cause et nous trouvions important de nous impliquer. En plus de tatouer Yannick et Marc, nous offrons le même tatouage au prix de 45 $ au lieu de 60 $ et nous allons remettre 10 $ pour la cause de la trisomie », ont souligné les propriétaires Pénélope Héroux et Jean-François Tétreault.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.