|

Trop de gens ne respectent pas les espaces dédiés

Par France Poirier

STATIONNEMENT. Les membres du Regroupement des usagers du transport adapté et collectif de la MRC Rivière-du-Nord (RUTAC MRC RDN) se réjouissent du travail effectué par les policiers de Saint-Jérôme pour faire respecter l’utilisation des espaces de stationnement dédiés aux personnes à mobilité réduite et en situation de handicap.

«Notre organisme, dont les membres assistent à toutes les séances mensuelles du conseil de Ville de Saint-Jérôme, a fait du stationnement l’une de ses priorités depuis deux ans», a souligné Suzanne Chénier, coordonnatrice du RUTAC-RDN.

Selon, Robin Pouliot, policier aux relations communautaires et médiatiques, «depuis le début de l’année 2016, les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme ont émis plus de 220 constats d’infraction en rapport avec les vignettes de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. Nous avons saisi des dizaines de vignettes contrefaites et les fautifs ont écopé d’une amende supplémentaire pour avoir fabriqué un document s’apparentant à celui émis par la Société de l’Assurance Automobile du Québec».

L’amende et les frais pour ce type d’infraction totalisent 481$. Les fautifs doivent ajouter ce montant à celui de la contravention reçue pour le stationnement illégal dans une case réservée aux personnes à mobilité réduite se chiffrant à 169$ avec les frais.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.