| Par France Poirier

CIE Emploi Laurentides : Une réflexion pour se réorienter

Être à la recherche d’un emploi au milieu de la vie ou en fin de carrière peut comporter des défis particuliers. Plusieurs personnes de plus de 45 ans décident de réorienter leur carrière ou à la suite d’une retraite de faire un retour au travail.

Le CIE Emploi Laurentides vous propose une démarche avec un conseiller en développement de carrière qui peut vous permettre de mieux faire face à votre réalité et de maximiser vos chances de prendre une décision professionnelle judicieuse. Votre prochain emploi sera peut-être le dernier dans votre cheminement de carrière!

« Notre clientèle du volet accessibilité à l’emploi en temps de pandémie, c’est sou-vent des gens qui ont profité de ce temps mort pour amorcer une réflexion. Ils en profitent pour prendre des décisions », explique Guylaine Dutrizac, conseillère en emploi.

Le Programme 45 ans et plus propose des cas de figure différents. Certains veulent amorcer une autre carrière, d’autres qui ont accès à une retraite veulent demeurer actifs, tout en ayant moins de responsabilités et un horaire moins chargé.

Les gens qui viennent rencontrer des conseillers en emploi veulent :

  • Progresser
  • Changer
  • Se réorienter

Bilan des compétences

« On fait avec eux le bilan de leur compétence, un travail de connaissance de soi pour se conscientiser sur leurs intérêts et leurs aptitudes. Qui je suis aujourd’hui, mes nouvelles aspirations, mes nouveaux intérêts, mes valeurs. Chaque bout d’exploration sur soi et ce qu’il y a sur le marché de disponible qui pourrait me convenir », ajoute madame Dutrizac.

Outils d’informations sur le terrain

Les personnes ayant plus de maturité, plus de vécu sont souvent appréciées dans les bureaux et dans les domaines de service à la clientèle. Il est difficile de calculer le taux de réussite en placement puisque le service est là pour aider à faire une réflexion personnelle. « Certains, à la suite d’un travail de réflexion de six mois que l’on fait avec eux, font un retour au travail, d’autres changent d’orientation et d’autres décident finalement de prendre une retraite », explique la conseillère en emploi.

La réalité de la recherche d’emploi n’est pas toujours facile. Depuis les années 1990, il faut s’attendre à changer d’orientation cinq fois dans sa vie.

Faits saillants

Femmes

  • •Entre 2006 et 2016, le taux d’emploi des femmes se situait entre 55,5 % et 57,1 % et celui des hommes, entre 62,6 % et 64,9 %.
  • •De 2006 à 2016, les femmes de 45 à 54 ans présentent un taux d’emploi entre 75,2 % et 81,8 %. Enfin, chez les 55 ans et plus, le taux varie entre 20,9 % et 26,8 %.

Hommes

  • De 2006 à 2016, le taux d’emploi des hommes au Québec variait entre 62,6 % et 64,9 % et celui des femmes, entre 55,5 % et 57,1 %.
  • De 2006 à 2016, le groupe des hommes de 45 à 54 ans affiche un taux d’emploi variant entre 81,8 % et 84,5 %. Enfin, chez ceux du groupe des 55 ans et plus, le taux varie entre 32,6 % et 36,9 %.

Source : Gouvernement du Québec

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.