Les membres du comité de pilotage de la démarche Municipalité amie des ainés (MADA) entourent le maire de Saint-Jérôme. En avant : Bernard Bougie
|

Saint-Jérôme, « Municipalité amie des aînés »

Par Lpbw

Saint-Jérôme a été une municipalité amie des aînés avant la lettre, notamment en créant le Quartier 50+, un centre récréatif dédié aux Jérômiens et aux Jérômiennes de 50 ans et plus. La Ville s’engage maintenant dans la démarche Municipalité amie des aînés, du ministère de la Famille et des aînés.

Les premières étapes du processus d’accréditation ont été complétées, à la suite de l’adoption d’une résolution du conseil et du protocole d’entente entre le gouvernement et la Ville.

Un titre de noblesse

Avec cette demande d’accréditation à Municipalité amie des aînés, la Ville de Saint-Jérôme veut affirmer sa reconnaissance de la contribution passée et actuelle des aînés au développement de notre société. Elle leur reconnaît le droit de vieillir dans les meilleures conditions possible. Et reconnaît leurs compétences, leur expérience, leurs réflexions, leur créativité et leurs talents.

« À Saint-Jérôme, tout le monde est un citoyen à part entière, et tout le monde peut participer à la vie sociale dans la mesure de ses capacités. Nous allons porter le titre de Municipalité amie des aînés comme un titre de noblesse, c’est-à-dire avec fierté » a déclaré le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon.

Le plan d’action d’une Municipalité amie des aînés consiste d’abord à adapter ses politiques, services et structures à leurs besoins. Ce qui inclut l’habitation, les loisirs, l’aménagement urbain, le transport, etc.

Le plan d’action vise à mettre un frein à toutes les formes de préjugés et de discrimination fondés sur l’âge, et qui constituent un obstacle important au vieillissement actif.

Continuité

« Nous avons donné à nos aînés un lieu, des ressources et un encadrement, et ils ont créé un espace de partage et d’ouverture, un endroit où les membres organisent des activités qui les rassemblent et leur ressemblent » a déclaré le maire, M. Marc Gascon en rappelant l’importance du Quartier 50+.

Le Quartier 50+, qui offre en effet des activités complémentaires et non concurrentes par rapport aux organismes. Le Quartier 50+ a de nombreux partenaires tels les Centres d’activités physiques Rivière-du-Nord, Kino-Québec, le Centre de santé et de services sociaux avec son Programme intégré d’équilibre dynamique, les March’àfonds, etc.

Plus de détails dans Le Journal Le Nord

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.