(Photo : Courtoisie)
Les maires des deux villes sont fiers d’avoir pu clore le dossier.
|

Saint-Jérôme et Saint-Colomban trouve un terrain d’entente

Par Charlier Mercier

Le jeudi 3 mars dernier, les deux villes voisines ont décidé de retirer les panneaux d’interdiction de virage à droite, mis en place à l’intersection des rues Saint-Nicolas et Lamontagne depuis 2018.

Xavier-Antoine Lalande, maire de Saint-Colomban, et Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme, ont tourné la page sur ce dossier qui constituait une source de conflit entre les deux villes depuis plus de quatre ans. Les deux maires entendent désormais travailler de pair afin d’accommoder les communautés jérômiennes et colombanoises.

D’un côté, la Ville de Saint-Colomban revendiquait un accès direct à l’autoroute 15 à partir de son territoire. De l’autre, la Ville de Saint-Jérôme tenait à empêcher cet accès afin de limiter la circulation automobile sur la rue Lamontagne.

Un premier pas vers la collaboration

Le retrait des panneaux de signalisation est une première étape vers l’accommodation des citoyens des deux villes et Marc Bourcier se dit satisfait du travail accompli jusqu’à maintenant. « Je suis très heureux de travailler de pair avec M. Lalande et son équipe afin de trouver des solutions durables aux problèmes de circulation sur la rue Lamontagne. La qualité de vie des citoyens de nos deux villes en sera grandement améliorée », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Mme Danielle Deraiche, conseillère municipale de Saint-Colomban, Mme Nathalie Lasalle, conseillère municipale
de Saint-Jérôme, M. Xavier-Antoine Lalande, maire de Saint-Colomban, M. Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme,
et M. Mario Fauteux, conseiller municipal de Saint-Jérôme.

Pour le maire de Saint-Colomban, il s’agit d’un premier pas vers une collaboration à long terme entre les deux villes. « Le geste commun posé aujourd’hui témoigne de la nouvelle approche inclusive de notre capitale régionale. Nous avons une responsabilité conjointe dans l’amélioration de la circulation et il est essentiel de s’y attarder. Nos équipes ont reçu des directives en ce sens, l’enlèvement de la signalisation contraignante n’est qu’une première étape d’une solution à long terme », explique Xavier-Antoine Lalande dans un communiqué.

Saint-Jérôme et Saint-Colomban vont étudier l’intersection

Maintenant que les Colombanois et Colombanoises peuvent accéder plus rapidement et facilement à l’autoroute 15, les deux villes se sont engagées à participer à une étude afin de déterminer les meilleures solutions aux enjeux concernant la circulation dans le secteur.

« Un comité de travail a été formé et nous étudierons en profondeur cette intersection très achalandée. Je suis persuadé qu’ensemble, nous réparerons ce secteur qui est une source de conflit depuis trop longtemps déjà », souligne Mario Fauteux, conseiller municipal à Saint-Jérôme.

Rappel des événements

• Juin 2018 : Saint-Jérôme installe des panneaux d’interdiction de virage à droite sur Lamontagne au coin de Saint-Nicolas;

• 18 novembre 2019 : Saint-Jérôme et Saint- Colomban participent aux audiences de la Commission municipale du Québec (CMQ);

• 21 janvier 2020 : la CMQ accorde à Saint-Jérôme le droit de réglementer la circulation sur son

territoire;

• 23 octobre 2020 : la Cour supérieure confirme également le jugement de la CMQ;

• 3 mars 2022 : les deux villes retirent complètement l’interdiction de virage à droite et entendent procéder à une étude du secteur afin de réduire la circulation.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *