12,25 M$ sont consentis pour l’achèvement du complexe sportif multifonctionnel.

| Par Rédaction

Saint-Jérôme adopte son plan triennal d’immobilisations 2022-2024

Le conseil municipal a adopté, lors de la séance extraordinaire du 21 février, le plan triennal d’immobilisations (PTI) de la Ville pour les années 2022, 2023 et 2024. Près de 194 M$ d’investissements sont projetés d’ici 3 ans, soit 82,8 M$ en 2022, 53,9 M$ en 2023 et 57,0 M$ en 2024.

« Le dépôt du PTI est un moment majeur pour le conseil municipal parce que cette planification renferme les priorités de notre administration. Nous avons fait le choix de consacrer la part du lion de nos investissements, soit 72 M$ sur 3 ans, pour les infrastructures en eau, dont l’usine de filtration, les stations de pompage et les réseaux d’égout et d’aqueduc. Il est grand temps de moderniser ces infrastructures pour en accroître l’efficacité, mais aussi pour réduire les épisodes de surverse dans la rivière du Nord », a soutenu le maire, Marc Bourcier.

Le conseil municipal a choisi d’investir massivement dans les infrastructures municipales, qui bénéficieront de sommes atteignant près de 133,4 M$ d’ici 2024. Dans cette catégorie de projets, on retrouve les travaux de réfection de la prise d’eau et d’ouvrages connexes (30 M$), les travaux sur le boulevard Lajeunesse Ouest (14,7 M$), le prolongement de la rue Claude-Audy (13,5 M$), la modernisation du réseau de distribution d’eau potable dans le secteur de Bellefeuille (10,4 M$) et des travaux routiers, d’aqueduc, d’égout et d’éclairage sur la rue Laviolette, entre les rues de Martigny Ouest et Richard (6,9 M$).

Nouvelles constructions

Des sommes importantes seront également consenties pour les bâtiments, dont 12,25 M$ pour l’achèvement du complexe sportif multifonctionnel. Des analyses seront aussi réalisées dès 2022 : une étude d’avantprojet pour la construction d’une nouvelle caserne de pompiers, une étude de faisabilité pour la construction d’une nouvelle bibliothèque centrale, ainsi que la mise à jour des études du projet de reconstruction du garage municipal.

Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme.

Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme.

Conscient de l’intérêt marqué de la population pour les parcs et espaces verts, le conseil prévoit investir, au terme de ce PTI, 7,8 M$ pour des travaux d’aménagement et de maintien d’actifs dans les espaces verts, les parcs et les plateaux sportifs et récréatifs. Deux autres études d’avantprojet seront d’ailleurs mises en oeuvre, l’une pour la réalisation de trois patinoires réfrigérées avec toiture dans les secteurs de Bellefeuille, Lafontaine et Saint-Antoine, et l’autre pour un éventuel stade de baseball municipal sur la rue Filion.

« Nous avons déposé un PTI ambitieux qui respecte la capacité de payer des citoyens et qui contrôle la croissance de notre endettement. Nous favorisons le paiement au comptant d’immobilisations ainsi que l’utilisation de réserves et nous tentons d’obtenir le maximum en subventions et en transferts gouvernementaux, le tout pour diminuer le fardeau fiscal des contribuables », a conclu le maire Bourcier.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.