Rose Crevier-Dagenais.
|

Saint-Hippolyte : Rose Crevier-Dagenais candidate à la partielle

Par Luc Robert

L’Équipe Yves Dagenais accueille en ses rangs la candidate Rose Crevier-Dagenais, qu’elle tentera de faire élire à l’élection municipale partielle du dimanche 26 février prochain.

Mme Crevier-Dagenais, qui n’a aucun lien de parenté avec l’actuel maire hippolytois, se présentera au scrutin dans le but de succéder à Mme Jennifer Ouellette, qui a remis sa démission en novembre dernier, à titre de conseillère.

Bien qu’elle soit une nouvelle résidente dans la municipalité, Mme Crevier-Dagenais connaît déjà l’arène politique locale. Lors de l’élection provinciale d’octobre 2022, elle a pris le troisième rang dans le comté de Prévost, sous la bannière de Québec Solidaire. Elle avait notamment récolté 5 196 bulletins de votes, pour un pourcentage de 15,10 % de l’électorat éligible.

« Je veux être une actrice du changement. Nous vivons dans une municipalité intéressante et j’entend avoir un impact positif dans la vie des gens. Je pense pouvoir apporter une voix différente dans un conseil municipal déjà très expérimenté : celle d’une jeune famille qui s’est établie dans le secteur du Lac Maillé », a-t-elle fait valoir.

Depuis son arrivée à Saint-Hippolyte, Rose Crevier-Dagenais s’est dévouée au milieu communautaire. Elle a été présentée comme ayant eu une grande écoute citoyenne, lors de la dernière campagne électorale provinciale.

« J’ai accouché et j’ai bénéficié d’un retrait préventif. Ça ne m’a pas empêché d’utiliser à bon escient mes aptitudes sociales. J’ai eu la chance d’écouter les Hippolytoises et Hippolytois, depuis mon arrivée, il y a plus de deux ans. Je me lance avec une équipe qui représente déjà ce que vous m’avez partagé et qui travaille au bien-être de nous toutes et tous », a-t-elle ajouté.

Esprit de partage

Paramédic, étudiante en Technique d’éducation spécialisée et bénévole de longue date auprès des jeunes, familles et aînés d’ici et d’ailleurs, elle souligne avoir à cœur le bien-être de ses concitoyens.

« Rose incarne nos valeurs de développement durable, de préservation du milieu de vie naturel et de proximité avec nos citoyens », a analysé M. Yves Dagenais, maire de Saint-Hippolyte. « Je trouve inspirant qu’une jeune citoyenne et nouvelle maman souhaite se joindre à nous pour assurer l’avenir. Elle assistait aux réunions du conseil et est venue sonder le terrain. Nous avons rapidement dit oui à une personne aussi enjouée et compétente.»

Mme Crevier-Dagenais apprécie le milieu rural, qu’elle a bien connu par le passé.

« J’ai vécu à plusieurs endroits, dont à La Tuque. J’ai toujours apprécié la vie paisible en forêt. J’aime la tranquillité de Saint-Hippolyte et l’esprit de partage qui s’y dégage. Récemment, une dame âgée de mon secteur était moins visible pendant les tempêtes que l’on a connues. Le voisinage s’est concerté et on s’est relayé pour l’aider et prendre de ses nouvelles. Nous sommes près des villes, mais nous conservons le tissu familial local. »

Elle espère que les gens lui feront confiance à la fin du mois prochain dans l’isoloir.

« Je peux apporter des idées nouvelles : aux enjeux des familles, de la culture, des loisirs et de l’environnement. On me dit que je suis dans la bonne équipe. Il y a souvent des discussions animées en coulisses, auxquelles j’aimerais participer une fois élue. Mais M. Dagenais est reconnu comme un rassembleur, qui évite les extrêmes. C’est mon genre d’apporter un point de vue différent et de canaliser les énergies dans la bonne direction », soutient Rose Crevier-Dagenais.

Aucun autre candidat ne s’est manifesté jusqu’à maintenant auprès du président d’élection de la municipalité.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.