L'un des deux nouveaux camions auto-pompe. (Photo : Courtoisie Municipalité de Saint-Hippolyte)

| Par Luc Robert

Saint-Hippolyte rajeunit ses équipements

La séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Hippolyte avait lieu le 14 juin dernier. Lors de celle-ci, les démarches se sont poursuivies pour mettre à jour les équipements d’interventions des travaux publics et du service des incendies.

Les édiles ont tout d’abord déposé les certificats de procédure d’enregistrement des personnes habiles à voter pour un règlement décrétant une dépense et un emprunt de 288 000 $. L’adoption permettrait de procéder à l’achat d’un camion 10 roues.

« Pour ce qui est de l’achat d’un 10 roues, aussi bien en acheter un tout équipé, avec de l’équipement permettant le déneigement. C’est mieux qu’une location. Il y a eu le dépôt de certificat de procédure d’enregistrement des personnes habiles à voter. On verra pour la suite du dossier », a expliqué le maire Yves Dagenais.

Un autre règlement a aussi été déposé, cette fois pour une dépense et un emprunt qui passent de 850 000 $ à 1 700 000 $. Celui-ci concerne pour l’acquisition de deux camions d’incendies, de type autopompes.

« La Municipalité modifie le montant de l’emprunt, afin de pouvoir faire l’acquisition d’un 2e camion autopompe-citerne neuf. La mesure faisant suite à un projet de règlement et d’un avis de motion, donné à la séance du 10 mai 2022. Nous avons procédé parce qu’on a obtenu un meilleur prix en soumissionnant pour l’achat de deux camions à la fois. De plus, il y a une attente de deux ans pour les livraisons de ceux-ci. Mieux vaut prévoir, avec nos véhicules qui vieillissent. Pour respecter les normes du schéma en matière de débit, il faut prévoir, avant que nos pompes deviennent désuètes », a poursuivi M. Dagenais.

Nouvelle patinoire

Par ailleurs, la Municipalité a procédé à un emprunt de 80 000 $ (sur une période de 10 ans), pour la construction d’une patinoire avec bandes, au Camp de l’Achigan. Le règlement avait été précédé du dépôt d’un projet de règlement et d’un avis de motion, donné à la séance du 10 mai 2022. 

Le conseil est ainsi autorisé à exécuter des travaux de construction d’une patinoire. Ceux-ci incluent les frais, les taxes et les imprévus, tel qu’il appert de l’estimation détaillée préparée de M. Louis Croteau responsable des loisirs. « Il s’agira de remplacer graduellement la patinoire qui se trouve près de la plage du lac municipal, et d’en aménager une au camp de l’Achigan. Nous voulons en garder une dans ce secteur (l’autre étant située au Lac Connelly). »

Pour pourvoir aux dépenses engagées relativement aux intérêts et au remboursement en capital des échéances annuelles de l’emprunt, il est prévu de prélever annuellement, durant le terme de l’emprunt, sur tous les immeubles imposables situés sur le territoire de la municipalité, une taxe spéciale à un taux suffisant, d’après leur valeur telle qu’elle apparaît au rôle d’évaluation, en vigueur chaque année. 

Enfin, une dépense et un emprunt de 250 000 $ sont consacrés au réaménagement de la descente de bateaux de la plage municipale.

« On veut une descente et un site convenables. La descente actuelle a une vie prévue jusqu’à l’automne. Elle sera ensuite déplacée d’une quinzaine de pieds. Elle ne changera pas d’endroit », a assuré le maire.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.