| Par journal-le-nord

Réouverture des écoles primaires et services de garde : le ministre de l’Éducation fait le point

Lors la conférence de presse du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, ce dernier a annoncé la réouverture graduelle des écoles primaires et du réseau de service de garde le 11 mai 2020, dans les régions peu touchées par la pandémie, c’est-à-dire la majorité du Québec. En ce qui concerne la région du Grand Montréal, la réouverture se fera le 19 mai, si la situation reste stable.

Or, les écoles secondaires, les cégeps et les universités resteront fermés jusqu’en septembre, mais les apprentissages se poursuivront en ligne. Certaines formations professionnelles qui nécessitent une formation plus technique pourront toutefois organiser des cours qui seront dans des classes à moitié remplies afin de continuer l’apprentissage.  

Monsieur Roberge parle d’un « retour prudent » et prévoit que les 2 à 3 prochaines semaines permettront à tout le réseau scolaire de s’organiser et de s’approprier les consignes et recommandations du gouvernement. Il rassure que « élèves ou le personnel avec conditions médicales particulières n’auront pas à retourner en classe », qu’il n’y aura que 15 élèves par classe et que des mesures sanitaires très strictes seront mises en oeuvre. Il ajoute cependant que, même si cette mesure est volontaire, « elle serait favorable pour les élèves avec des besoins particuliers ou des problèmes d’apprentissage. » Le ministre a aussi annoncé une série de mesures pédagogiques, par exemple, le prêt de matériel pédagogique comme des tablettes avec un service internet pour ceux qui n’auraient pas les moyens de s’en procurer, ou qui n’ont simplement pas accès à internet. L’Université TELUQ va également offrir une formation sur la technopédagogie à tous les enseignants du Québec, et ce, pour tout le réseau scolaire. 

En ce qui regarde les CPE, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé aussi la fin du service de garde d’urgence à partir du 11 mai dans les zones froides, c’est-à-dire un retour au service habituel pour les parents dont le travail figure sur la liste des emplois prioritaires. Pour ce qui est de la région de Montréal, le retour se fera le 19 mai, tout comme les écoles primaires. La liste des emplois devrait s’élargir au cours des prochaines semaines selon la réouverture graduelle de l’économie, sur laquelle nous aurons davantage de détails dans les prochains jours. Les éducatrices devront porter un masque et du matériel de protection sera mis à la disposition du personnel. Pour les parents qui décideront de ne pas envoyer leurs enfants au service de garde, ils pourront tout de même conserver leur place, sans frais, jusqu’au 1er septembre.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.