| Par lpbw

Québec remet près de 150 000 à huit municipalités de la région

PRÉVENTION. Huit municipalités des Laurentides se sont partagé 145 889 $ dans le cadre du Programme de partage des produits de la criminalité du gouvernement provincial.

Ce programme prévoit qu’une partie des bénéfices générés par la confiscation des produits d’activités illégales ou des instruments servant à commettre un crime doit être redistribuée aux organismes municipaux et aux communautés autochtones, dont les corps de police ont participé aux opérations qui ont mené à la saisie de ces biens.

Blainville reçoit la plus grosse part du gâteau avec 51 523 $. Suivent Saint-Eustache (36 909 $), la Régie intermunicipale de police Thérèse-de-Blainville et Saint-Jérôme (20 726 $). Les municipalités de Deux-Montagnes, Mirabel, Mont-Tremblant et Sainte-Adèle ont reçu moins de 5 000 $.

«La lutte contre le crime est essentielle pour le bien de tous et je me réjouis de constater qu’une partie de ces fruits reviendra directement aux citoyens des Laurentides», a déclaré la ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre qui a remis cette somme au nom du ministre des Affaires municipales et de la sécurité publique, Martin Coiteux.

Ce dernier estime qu’en remettant ces sommes confisqués, le gouvernement du Québec «poursuit son engagement en matière de prévention de la criminalité et de la lutte contre celle-ci.»

Au Québec, environ 5,1 M$ seront retournés aux organismes municipaux et aux communautés autochtones. Notons qu’en vertu du même programme 1,25 M$ sont remis chaque année à des organismes en prévention de la criminalité auprès des jeunes par le ministère de la Sécurité publique et que la même somme est versée au Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels par le ministère de la Justice.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.