| Par lpbw

Pas d'accusations contre le père qui a oublié son enfant dans l'auto

SAINT-JÉRÔME. Le père, dont l’enfant est mort après avoir été oublié dans une voiture en août dernier, à Saint-Jérôme, ne fera pas face à la justice.

Sans donner les raisons précises de la décision, le porte?parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), Jean?Pascal Boucher, a seulement indiqué qu’«après analyse rigoureuse du dossier d’enquête qu’avaient soumis les policiers, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a pris la décision de ne pas porter d’accusations dans cette affaire».

Rappelons les faits, le 17 août dernier, un bambin d’environ 11 mois est décédé après que son père l’ait oublié dans sa voiture. L’homme avait reconduit deux de ses enfants ailleurs, mais avait oublié de reconduire le plus jeune au centre de la petite enfance. C’est en revenant à la garderie à Saint-Jérôme qu’il a réalisé que le bébé était toujours dans la voiture. Des manœuvres de réanimation avaient été effectuées, mais sans succès.

Au lendemain du drame, la directrice du CPE, Huguette Tremblay disait connaître les parents depuis longtemps, mais ne voulait pas confirmer que le bambin fréquentait son CPE.

Les parents, qui allaient mener leur enfant à cette garderie, cachaient mal leur émotion.

«Je ne peux rien dire, c’est assez émouvant comme ça», a dit une mère de famille. «Mon Dieu, c’est trop horrible», a lancé une autre à qui l’on venait de lui apprendre la nouvelle.

Le dossier avait alors été transféré à la Sûreté du Québec pour enquête.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.