| Par lpbw

«On demande la nationalisation de l'eau»

SAINT-JÉRÔME. Dans la cadre de son congrès régional, les membres du Parti québécois étaient regroupés, le 29 avril, à l’Université du Québec en Outaouais, au campus de Saint-Jérôme afin de discuter des enjeux majeurs, dont l’une des résolutions adoptées portait sur la nationalisation de l’eau.

Le député de Saint-Jérôme, défenseur de cette ressource était fier que le congrès adopte cette résolution concernant l’eau. «Je suis porteur d’un message des jeunes. L’eau est plus importante encore que le pétrole. Au rythme où se dégrade notre pauvre terre et la vitesse avec laquelle s’accroît la population terrestre, notre trésor est de plus en plus convoité. Aussi, il devient impératif de le protéger et tout aussi impératif de l’exploiter stratégiquement afin qu’en bénéficient tous les Québécois. Avec ce que cela nous rapporterait, imaginez comment nous pourrions développer notre filet social, la santé, l’éducation, les aînés et autres», a souligné M. Bourcier.

Visite du chef

Le congrès régional, qui réunissait 130 personnes, a été marqué par la visite du chef de la première opposition officielle, Jean-François Lisée. Il s’est dit emballé par le dynamisme des membres des Laurentides et croit que c’est un bon signe pour les prochaines élections.

Le Parti québécois est sur une montée, croit M. Lisée en donnant pour preuve l’élection de Marc Bourcier: «Quelqu’un d’extrêmement branché sur Saint-Jérôme, sur sa population et qui à l’image de ses collègues des Laurentides, Claude Cousineau (Bertrand) et Sylvain Pagé (Labelle) performe superbement bien à l’Assemblée nationale», a d’ailleurs affirmé M. Lisée devant l’assemblée des congressistes.

«La hausse de 30 % du membership chez les 40 ans et moins et la victoire de Marc Bourcier à Saint-Jérôme sont  précurseures de ce qui s’en vient dans toutes les Laurentides», a ajouté le chef de l’opposition officielle. «En considérant l’arrivée de deux nouvelles circonscriptions, Prévost et Les Plaines, un raz de marée dans les Laurentides avec un résultat de dix sur dix lors des élections de 2018 est dans la mire du Parti québécois», a affirmé de son côté Claude Cousineau, député de Bertrand.  (F.P.)

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.