| Par journal-le-nord

Mélisa Lallier en renfort à la clinique désignée COVID-19

Alors que plusieurs acteurs de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) se mobilisent pour contribuer à la lutte contre la  pandémie, Mélisa Lallier, infirmière praticienne spécialisée (IPS), chargée de cours au campus de Saint-Jérôme et coordonnatrice clinique des programmes IPS, s’investit en plus à la clinique désignée COVID-19 à Boisbriand.

En plus de son travail à temps plein à la polyclinique de Saint-Eustache, Mélisa Lallier offre des dizaines d’heures chaque semaine à la clinique COVID-19. Grâce à sa formation IPS, madame Lallier peut évaluer les patients symptomatiques associés à la COVID-19. Elle les accompagne en collaboration avec les médecins. Au moment de l’ouverture, cette clinique a connu une forte affluence alors que la vocation était le dépistage. La mission a maintenant évolué vers l’évaluation des patients.

Corona-anxiété

Et comment vit-elle cette nouvelle affectation ? « C’est impressionnant de voir le système se réorganiser constamment, tout est différent pour combattre la COVID-19. Il faut un sens d’adaptation incroyable ! Par contre, nous sommes souvent dans l’inconnu », explique Mélisa Lallier. Par exemple, une décision administrative a été prise à sa clinique médicale : les trois IPS ne peuvent être présentes à la clinique en même temps, évitant ainsi le risque de contamination entre elles.

« Je ne vous cacherai pas notre peur face à ce virus. Dans le milieu, on parle de corona-anxiété. J’ai même choisi de m’isoler de mon conjoint. Tout change, jusqu’à la dynamique familiale. »

Mélisa a des horaires tellement chargés qu’elle ne peut écouter le point de presse du premier ministre François Legault et son équipe. Elle demande alors à ses parents, confinés à la maison, de lui présenter un résumé.

« C’est stressant, mais nous sommes motivés et personne ne veut changer d’emploi. Tout le monde est important, le personnel de l’entretien est particulièrement précieux. Il y a une belle entraide. »

Le rôle de ces cliniques

La clinique désignée COVID-19 se veut une mesure complémentaire pour les cas non sévères. Elle vise à soutenir les hôpitaux, les cliniques de médecine familiale et les équipes de santé publique. La clinique permettra d’éviter l’engorgement des urgences et d’empêcher les personnes malades de se présenter à une clinique médicale.

Cette clinique est accessible sur rendez-vous seulement.

Les personnes ayant des inquiétudes concernant leur état de santé sont invitées à communiquer avec la ligne générale 1 877 644-4545. Une infirmière évaluera la situation et transmettra des recommandations appropriées.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.