|

Marc Bourcier sera candidat à l'investiture du Parti Québécois

Par France Poirier

ÉLECTIONS. Avec la démission de Pierre Karl Péladeau, il y aura une élection partielle dans la circonscription de Saint-Jérôme. Le conseiller municipal de Saint-Jérôme, Marc Bourcier a décidé d’entrer dans la course et de déposer sa candidature.

«En ce lendemain de la Fête des Patriotes, après mûre réflexion en compagnie de mes proches et à la suite de nombreux appuis et demandes qui me sont parvenus, j’ai décidé de m’impliquer à un autre niveau politique et de vous annoncer officiellement que je me porte candidat à l’investiture du Parti québécois de la circonscription de Saint-Jérôme. J’y suis né, j’y ai toujours vécu, j’y ai exercé ma profession pendant 35 ans et j’y ai ma famille, mes amis et mon monde».

C’est en ces mots qu’il s’est adressé aux gens présents pour cette annonce. Lucie Papineau qui a été longtemps député du Parti Québécois dans la région était présente pour donner son appui à M. Bourcier. «Je suis convaincue qu’il fera un bon candidat et un bon député pace que c’est un homme qui s’implique beaucoup dans sa communauté», a souligné Mme Papineau

«Je suis un gars de la place et j’en suis très fier. Ma famille en est une d’enseignants, de personnes impliquées et tous ont œuvré dans les écoles jérômiennes depuis près de 100 ans», a jouté Marc Bourcier.

Il a décidé de soumettre sa candidature dès maintenant parce qu’il dit vouloir rassembler l’ensemble des militants péquistes de la circonscription. «Je crois, sans prétention, être la bonne personne pour le faire dans l’unité. En effet, j’ai la ferme conviction qu’il est impératif de se serrer les coudes pour le bien commun et pour notre cause», a lancé le candidat.

Étant conseiller municipal dans Saint-Jérôme, il estime avoir une bonne compréhension des n enjeux locaux. «Cela me donne des avantages indéniables et me permet de défendre avec passion des dossiers touchant le quotidien de la circonscription. Également de par mon statut, je poursuivrai inlassablement le travail que j’ai entrepris en étant la courroie de transmission entre l’administration municipale et le gouvernement québécois, pour les meilleurs intérêts de Saint-Jérôme, sous la bannière du Parti québécois», a-t-il ajouté.

C’est dans un endroit symbolique de notre capitale régionale, le Parc du Curé-Labelle, qu’il trouvait important d’envoyer un message clair à tout le Québec à l’effet que les solides racines de notre parti sont des plus profondes à Saint-Jérôme.

«Les projecteurs de tout le Québec seront bientôt braqués sur Saint-Jérôme et il est impératif que notre circonscription soit représentée par un candidat fort, résolument engagé dans notre communauté, un gars de la place, qui peut le mieux comprendre et défendre les intérêts de toute la population», a lancé M. Bourcier

Il a jouté que Pierre Pierre Karl Péladeau a été un député très impliqué et très présent dans sa circonscription malgré ses obligations en tant que chef du parti.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.