|

Les citoyens en ont assez !

Par France Poirier

Sensibilisation. Un groupe de citoyens de Sainte-Sophie, appuyé par le conseil municipal, a voulu sensibiliser les camionneurs à la sécurité.

Ils étaient une trentaine de propriétaires, mercredi matin, pancartes en mains, au coin des rues Abercrombie et Mc Guire ainsi qu’au coin de la rue Achigan ouest et de la route 158.

L’augmentation du nombre de camions à plus de 300 par jour provenant de l’entreprise BauVal (Sables L.G.) est la raison pour laquelle ceux-ci s’étaient déplacés.

Le 24 octobre dernier, une rencontre, initiée par le conseiller Claude Lamontagne, a eu lieu et une soixantaine de personnes y ont participé afin de créer un comité et pour faire le point sur le dossier d’une route de contournement. Un sujet dont on parle depuis 25 ans.

Problématiques observées

L’installation d’arrêt obligatoire à différentes intersections au printemps dernier avait pour objectif d’assurer la sécurité des enfants et de la population. Depuis ce changement, des camionneurs utilisent les freins moteurs (Jacob) et les flûtes de leur véhicule de façon excessive. La vitesse des camions cause beaucoup de bruit et de vibration. Les surcharges de cargaison endommagent aussi prématurément la chaussée ainsi que l’empiétement dans la voie inverse qui représente des comportements dangereux.

Des alternatives suggérées

Afin d’améliorer la qualité de vie des résidents, le comité a proposé différentes alternatives: la réduction de la vitesse, l’interdiction d’utiliser le frein à moteur, le respect de la signalisation et d’éviter la surcharge des véhicules. Les citoyens et le conseil municipal souhaitent que le projet de la route de contournement voit le jour mais pour ce faire, Sainte-Sophie doit s’entendre avec Saint-Hippolyte, où se trouve l’entreprise BauVal, ainsi qu’avec le ministère des Transports.

Une rencontre avec les intervenants et les responsables du dossier de la route de contournement aura lieu le 9 décembre à 13 h au Pavillon Lionel-Renaud au 2181 rue de l’Hôtel de ville à Sainte-Sophie. Pour informations, contactez le 450 438-7784. De plus, vous pouvez aller signer la pétition à l’hôtel de ville de Sainte-Sophie

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.