| Par lpbw

«Le gouvernement devrait regarder l'endettement dans son ensemble»

ARGENT. Le gouvernement fédéral devrait donner du lousse au marché hypothécaire et plutôt s’attarder aux prêts à la consommation, estime Paul Cardinal, analyste à la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

M. Cardinal a profité de son passage dans les Laurentides pour dresser un bilan du marché immobilier en 2016 dans la région et donner ses prévisions de l’année en cours. Il a également critiqué les nouvelles règles hypothécaires qui sont entrées en vigueur l’automne dernier et qui vont surtout affecter les premiers acheteurs.

«Ils ont beau être super sévères en ce qui a trait aux prêts hypothécaires, si c’est bar ouvert au niveau des autres types de prêts à la consommation, c’est ridicule», affirme l’analyste.

Ce dernier observe que les consommateurs ont facilement accès aux cartes de crédit dont le taux d’intérêt est souvent élevé. De plus, le solde minimal à payer a été diminué à 2 ou 3 %, dit-il. «Si les gens font seulement leur paiement minimum, ça allonge la période».

Arrêter de jouer

D’autre part, M. Cardinal croit que le gouvernement doit arrêter de jouer avec les règles hypothécaires.

«Certains disent de monter la mise de fonds. Si ça fait trois ans que tu économises 15 000 $ pour avoir une mise de fonds pour un condo de 300 000 $ et que le gouvernement décide de faire passer la mise de fonds minimal de 5 à 10 %, tu devras encore attendre trois ans avant d’acheter», expose l’analyste de la FCIQ. 

«Le gouvernement devrait regarder l’endettement dans son ensemble et peut-être lâcher le marché hypothécaire», termine-t-il.      

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.