(Photo : France Poirier)
François Héroux de Desjardins; Yannie Méthot de la Fondation Pallia-Vie; Joël Bouchard de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme; Audrey-Ann Danis de Gestion financière Danis; Raphaëlle Prévost de la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme; Stéphanie Fougères de Centraide et Claude-Hélaine Langevin de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme.
|

Le don planifié : Quatre grandes fondations s’unissent 

Par France Poirier

La Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, Centraide Laurentides et la Fondation Pallia-Vie se sont unis pour faire connaître le don planifié.

« Ces quatre fondations répondent, à elles quatre, à tous les enjeux auxquels les citoyens pourraient faire face au cours de leur vie », ont fait savoir les organisateurs. 

Un comité s’est donc formé à travers les quatre fondations. Elles ont des causes et des enjeux différents, mais tous travaillent dans un même but : le bien commun. C’est dans cette optique que le les membres du comité ont décidé d’unir leur voix.

Un don peu connu

Le but est de parler d’une forme de don qui est encore peu connu, autant du grand public que chez les professionnels des finances. Pour ces derniers, il n’est pas toujours facile d’aborder la planification successorale au-delà de l’héritage que l’on veut laisser à sa famille.

Jonathan Léveillé dirige Openmind Technologies. Il est venu parler avec conviction de son expérience avec le don planifié.

Le comité a choisi le 15 novembre qui est la Journée nationale de la philanthropie pour mieux outiller les professionnels afin qu’ils deviennent, eux aussi, des ambassadeurs du bien commun. C’est un objectif qui tient à coeur aux quatre fondations.

Ainsi, on a réuni près une d’une soixantaine de professionnels pour leur expliquer le don planifié afin qu’ils puissent en parler à leurs clients. Tour à tour, une notaire, une planificatrice financière, une représentante d’institution financière et un entrepreneur qui participe aux dons planifiés, sont venus expliquer leur vision du don planifié et comment aborder la clientèle pour leur parler de cette forme de don.


Qu’est-ce que le don planifié ?

Le don planifié est un don qui se prépare, avec son planificateur financier et/ou son notaire, en fonction de sa situation fiscale et financière. Il n’est pas nécessaire d’être riche pour planifier sa succession et pour soutenir une cause.

« Selon la méthode que l’on choisit avec son professionnel, le don planifié peut donner des avantages fiscaux très intéressants aux héritiers et apporter des bénéfices très tangibles pour la cause soutenue », a-t-on expliqué.

Des exemples de don planifié suggérés : le don monétaire inscrit au testament, le don d’une police d’assurance-vie, le don d’actions, etc.

Pour en apprendre davantage, visitez le site web des 4 fondations. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *